Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mercredi 30 avril 2014

2 Halakhot par jour : Si l’on a fait une erreur dans le Ômer

   
HODECH TOV MEVORAKH  MES AMI(E)S,


Mercredi 30 Nissan 5774 / 30 Avril 2014


Halakha N°1
Si on a oublié de compter le Omer toute la nuit et toute la journée et ceci jusqu'au coucher du soleil, on aura l’obligation de continuer à compter le Omer sans la bénédiction jusqu’à la fin des 49 jours. La bénédiction n'est récitée que si chaque jour a bien été compté, si un jour a été manqué, on devra alors le compter sans prononcer la bénédiction même en cas de force majeure.

 Références  Rabbi Yossef Karo z.t.l  dans le Choul’han Aroukh,  Ora’h Haïm  Siman  489 Saïf 8, Lévouché Mordékhi Orah Haïm Siman 91, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l. dans Moëd Lékhol Haï Siman 5 Ot 6, Rabbi Mordékhay Éliyahou z.t.l      dans Darké halakha page 396.


Halakha N°2
Si après avoir compté le Omer, on s’est rendu compte dans la nuit que nous avons fait une erreur dans le compte, nous aurons toute la nuit et toute la journée du lendemain pour se rattraper et le réciter sans Bérakha.
Si nous ne nous sommes pas rendu compte de notre erreur avant le lendemain après le coucher du soleil, nous aurons l’obligation de compter le Omer, sans Bérakha et ce, jusqu’à la fin des 49 jours, car nous sommes alors comparés à une personne qui n’aura pas du tout compté le Omer.


Références : Rabbi David Halévy Ségal z.t.l  (Taz) dans Touré Zahav Siman 489 Ot 10, Rabbi Israël Méïr HaCohen dans Michna Béroura Siman 489 Saïf Katan 35, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l dans H’azon Ovadia sur les Halakhot de Yom Tov page 250, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Halakhot Séfirat Haômer Saïf 27.


Hilloulot des Tsadikim
Rabbi 'Haïm Vital z.t.l - Le Maar ‘ho
Rabbi Tsvi Hirsch Achkénazi z.t.l Le 'H’akham Tsvi
Rabbi Yaâkov Bé Rav z.t.l Le maître de Rabbi Yossef Karo z.t.l
Rabbi Yaâkov Amdine z.t.l Le Yaâbets
Allumez des bougies Léilouy Nichmatam à la mémoire des Tsadikim


Aphorisme du baal Chem Tov
L’amour d’Hachem pour chaque Juif concerne non seulement son âme mais également son corps. Hachem aime toute ces créatures sans distinction : le plus grand génie et érudit en Torah et le Juif le plus impie sont aimés par Hachem au tant l’un que l’autre.


Rav Chlomo Atlan J