Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mercredi 20 juillet 2016

Les femmes enceintes qui allaite, fausse couche.

Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël Amen  
Les femmes enceintes qui allaite, fausse couche.
Dans nos générations les gens sont plus faibles que dans les anciennes générations, les femmes enceintes et même de moins de 40 jours de grossesse sont exemptées du jeûne du 17 Tamouz, même si elles ne souffrent pas, elles n’auront pas besoin de rembourser le jeûne et n’ont pas besoin de jeûner même quelques heures.

Références: Rabbi Yossef Karo z.t.l.  dans Choul’han Aroukh, Siman 554, Saïf 5, Rabbi Ben Tsion Abba Chaoul z.t.l. dans Or Létsion, Volume 3 Chapitre 25  Siman 7 et aussi au Chapitre 29 Siman 2, Rabbi Yaâkov Amdine Ben Tsvi, z.t.l.  dans le Yaâbets Volume 2 page 202, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer volume 10 section Ora’h Haïm siman 39 et dans H’azon Ovadia lois des jeûnes, page 57, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd  Halakhot des jeûnes page 8 Siman 550 Saïf 5, Rabbi Yékoutiel Yéhouda Halbershtein z.t.l. dans son Responsa Divré Yatsiv Ora’h Haïm siman 231, Rabbi Yéhouda Leb Lezrov z.t.l.  dans Maté Yéhouda Volume 1 Klal 133 Siman 6, Rabbi Israël Méïr Hacohen z.t.l. dans Michna Béroura Saïf Katan 4 et 5 et dans Biour Halakha Siman 550, Rabbi Haïm Benbenisti z.t.l. dans son Responsa Knesset Haguédola section Or Hahaïm Siman 71, Rabbi Raphaël ben Rav Moché Borenstein z.t.l. dans son Responsa Avné Nézer section Or Hahaïm Siman 540, Rabbi Itshak Yossef chlita dans le Yalkout Yossef, page 531, Halakhot 7 et 8, Rabbi Moché Chtenbokh z.t.l. dans Moâdim Vézmanim Siman 335, Rabbi Haïm Falaggi z.t.l. dans Moëd Lékhol haï Siman 9 Ot 14.

Une femme qui allaite
Une femme qui se trouve dans les 2 ans après son accouchement :
a) Si elle allaite et qu’elle est en bonne santé, devra jeûner,
b) Si elle allaite et qu’elle se sent faible, elle devra jeûner quelques heures,
c) Si elle est très faible, elle ne jeûnera pas.
d) Si elle allaite la moitié du temps et l’autre moitié elle complète avec des laits synthétiques ou qui a arrêté d’allaiter, mais qui est très faible, ne jeûnera pas.

Références: Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit pages 62, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini z.t.l. dans le Sdé Hémed section Yom Kippour Siman 3 Ot 1, Responsa Beth Avi Volume 3 Siman 76, Rabbi Ben Tsion Abba Chaoul z.t.l. dans Or Létsion, Volume 3 Chapitre 25  Siman 7, Rabbi Chalom Dov Beer Halevi Voulpa z.t.l. dans Daât Torah Siman 617, Rabbi Yéhezkiel Katsinalfoguen z.t.l dans Knesset Yéhezkiel Siman 71 Ot 30, Rabbi Binyamin Houta chlita dans Ki Ba Moëd Halakhot des jeûnes page 9 Saïf 7.
Une femme qui allaite et qui a une quelconque maladie, même sans danger, une femme en bonne santé qui allaite son bébé malade, même sans danger et dont le médecin lui a dit que le jeûne engendrera une quelconque faiblesse à l’enfant ou que le lait s’arrêtera, sera autorisée à manger pour son bébé, le strict nécessaire.

Références: Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l. dans Birké Yossef siman 554 Saïf Katan 5, Responsa Anhaguot volume 4 siman 130, Rabbi Chmouël Abouhab z.t.l. dans son Responsa Dévar Chmouel Abouhab siman 107, Rabbi Moché Sofer z.t.l. dans le Hatam Sofer volume 6 siman 23, Rabbi Moché Kalfon HaCohen z.t.l. de Djerba dans son Responsa Choèl Vénichal volume 5 siman 87, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer volume 10 section Ora’h Haïm siman 39 et dans Yabiâ Omer volume 5 section Ora’h Haïm siman 4, Ot 5.

Fausse couche
Une femme qui a fait une fausse couche après 40 jours de grossesse, sera exemptée, si c’est avant les 40 jours, il faudra demander l’avis au médecin, qui lui, décidera selon son état de santé si elle jeûne ou pas et si elle se sent faible, elle n’aura pas besoin de demander et elle ne jeûnera pas et si on ne sait pas si c’est avant ou après les 40 jours, on la considérera comme la loi des 40 jours.         
Références: Rabbi Israël Méïr Hacohen z.t.l. dans Biour Halakha siman 417 Dibour Hamathil Yolédet, Rabbi Abba Ben Tsion Abba Chaoul z.t.l. dans Or Létsion Volume 3 Chapitre 25  Siman 7, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia, Halakhot Taânit pages 59 et 288 et dans Yéhavé Daât volume 1 Siman 35, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini dans le Sdé Hémed section Yom Kippour Siman 3 Ot 1, Responsa Beth Avi Volume 3 Siman 76.

Fausse couche
Une femme qui a fait 2 fausses couches et qui est enceinte et dont le médecin déconseille de jeûner, car elle risque de perdre le bébé, mangera même le jour de Tichâ Béav.
Rabbi Chalom Dov Beer Halevi Voulpa z.t.l. dans Daât Torah Siman 617, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit pages 59 et 288 et dans  Yéhavé Daât volume 1 Siman 35.

                                        
                                                 
Avec tes « ennemis », patiente, avec tes amis, pardonne.

Hilloula du15 Tamouz
  • Rabbi Hayim ben Atar z.t.l, le Or Ha'Hayim Hakadoch. Né à Salé, au Maroc en 1696, il est décédé en 1743. Rabbi Hayim passa ses jeunes années à étudier avec son grand-père, dont il porte le nom. En 1742 avec 30 disciples, il arriva en Israël, quatre jours avant Roch Hachana et s'installa à Aco. Rabbi 'Hayim et ses élèves passèrent Yom Kippour dans la cave d'Eliyahou HaNavi sur le Mont Carmel. À Pourim c'était à Tsfat et Méron, où la grande majorité du temps, ils le passaient à étudier le saint Zohar. Il établit à Jérusalem une Yéchiva du nom de Knesset Israël et une seconde yéchiva pour l'étude de la Kabbale. Un de ses étudiants étaient le Rabbi 'Hayim Yossef David Azoulay z.t.l., le Hida, qui à l'époque n'avait que 18 ans.

Histoire de Rabbi Hayim ben Atar z.t.l,


  • Rabbi Aryé Leib Ginzberg z.t.l., le Chaagat Aryé. Né à Pinsk en 1695. Rosh yeshiva de Minsk Rav de Volozhin et plus tard de Metz, en Allemagne. Il est décédé en 1785 (Certains pensent que sa hilloula cest le 28 Tammuz).
  • Rabbi Amram Blau z.t.l., de Yéroushalayim (1894 à 1974). Il était proche de la Brisker Rov et Hazon Ich
  • Rabbi Chimon Moché Diskin z.t.l, Roch Yéchiva de Kol Torah, auteur du livre Masaât HaMelekh", décédé en 1999.
  • Rabbi Chlomo Mechi'ha z.t.l, décédé en 1956.
  • Rabbi Mena'hem Chevi'ha z.t.l, décédé en 1881.
  • Rabbi Moché David Rosenbaum z.t.l.  de Kretshnif de Réhovot. (1969),
  • Rabbi Mordekhai Weinberg z.t.l., Rosh Yeshiva de la Yéchiva Guédola à Montréal, c’était un des derniers experts du Talmoud (1992).
  • Rabbi Nissim Cohen z.t.l le Troisième, juge rabbinique à Nagardan.
Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen