Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

lundi 11 juillet 2016

Qualité ou quantité

Qualité ou quantité
Dans nos générations où tout va très vite, où les gens font aussi la Torah très, très rapidement, à cause du stress, j’ai pensé qu’il était important de rapporter quelques lois sur l’importance de lire lentement et de bien articuler, quand je dis « lentement » pas d’une façon exagérée afin de ne pas  en déformer la prononciation.
Il faut se rappeler que la pureté de l'intention et la sincérité du cœur pour Hachem est la faculté d’élever l'action purement profane dans ce monde, à des hauteurs spirituelles.
a) Comme il est mentionné « que la personne fasse beaucoup ou peu, l’essentiel c’est qu’elle puisse diriger son cœur vers Hakadoch Baroukh ’Hou »
b) il est aussi mentionné « Il est préférable de faire peu de supplications, mais avec concentration, que beaucoup sans concentration »,
c) Le principal lorsque l'on récite les Séli’hot est de les dire avec ferveur, lentement, posément et avec beaucoup de soumission
En d’autres termes la Torah, choisi plutôt la qualité, que la quantité.

Références : Ménahot, page 110, Bérakhot, page 5b, Choul’han Aroukh, Ora’h Haïm, Siman 1, Saïf 4, Touré Zaav, Saïf Katan 3, Maguen Avraham, Saïf Katan 6, Michna Béroura, Saïf Katan 12, Hazon Ovadia volume des Yamim Noraim

 Cette loi est aussi valable pour l’application des Mitsvot en général que pour la Téphila, bref, dans tous les aspects de la Torah.
Donc nous n’avons pas a nous  découragées parce que nous  lisons lentement bien au contraire et ne pas suivre la masse.
Une règle importante à retenir lorsqu'on veut accomplir le service d'Hachem : Il faut d'abord observer ce qui est essentiel en n'ajoutant le supplément qu'après.

Références : Choul’han Aroukh Yoré Déâ, Siman 246, Saïf 4, Touré Zaav, Saïf Katan 3, Maguen Avraham, Saïf Katan 6, Michna Béroura, Saïf Katan 12, Bérakhot, page 5b, Eliya Rabba, Saïf Katan 5, Mahzik Bérakha, Saïf Katan 5, au nom du Mékor Haïm, Responsa du premier Tsémah Tsédek, Siman 2, Tosfot Yom Tov, dans les Maximes de nos Pères au Chapitre 2, Michna 16, Responsa Ha Béer Yaakov, Siman 60, Halakha Béroura, Volume 1, Siman 1, Saïf Katan 11.

Une Prière accomplie avec méditation et recueillement a un impact considérable sur la personne.
Hilloulot du 6 Tamouz
  • Rabbi Moché bar Yaâkov Chimchon z.t.l de Kosov, unique héritier de la dynastie de Kosov par son père. Il fut un compositeur et il a été l'auteur du livre "Leket Ani". Son fils unique fut tué dans la Shoa (1855 - 1925).
  • Rabbi Israël Yaâkov Algazi z.t.l, grand érudit en Torah de Turquie et d'Israël, Kabbaliste et Roch Yechiva de "Naveh Chalom Brit Avraham" et "Beth El". Il devint le Rabbin de Jérusalem en 1755. (1680 - 1756).
  • Rabbi 'Hayim De la Rosa z.t.l, Kabbaliste et auteur du livre "Tora kha'ham", grand érudit de la Yechiva de Beth El, et disciple du Rachache, décédé 1786.
  • Rabbi Klipha Cohen z.t.l bar Moché, érudit en Torah de Djerba, auteur du livre "Ora Ve'Sim'ha", décédé en 1932.
  • Rabbi Chmouel Majar z.t.l, responsable du Beth Din à Jérusalem et Roch Yechivat 'Hasidei Beth El, décédé en 1848.
  • Rabbi Raphaël Yits'haq Israël z.t.l, Rav de Rhodes, puis responsable du Beth Din de l'Adat Sefaradim, décédé en 1902.

Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen