Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

dimanche 18 septembre 2016

Tachlikh

  • Halakha 1

    Tachlikh, qui symbolise la destruction des péchés dans la mer.
    L’après-midi du premier jour de Roch Hachana après l’office de Min’ha, on se rendra au bord de la mer ou sur la rive d’un fleuve, d’une rivière, d’un lac ou une piscine et si possible, là où il y a des poissons.

    Références : Yalkout Chimôni Parachat Vayéra siman 99, Chaâr Hakavanot sujet de Roch Hachana page 90b, Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans Darké Moché Siman  583 Ot 2 et dans le Choul’han  Aroukh  Haga Ora’h Haïm siman 583 saif 2, Rabbi Moché Yéhochouâ Yéhouda Leïb z.t.l le Maharil Mouline dans ses Drachot Halakhot chofar page 38a, Rabbi Abraham Yits’hak Shperling z.t.l dans Taâmé Haminhaguim Ot 724, Rabbi Mordékhaï Yafé z.t.l siman 583 Ot 2, Rabbi Abraham David Wahrman z.t.l de Voutchatch dans Mahazé Abraham,  Kountras H’azon laMoëd, Rabbi Haïm Arié Leïb Pinster z.t.l dans Chaâr bat Rabim, Rabbi Yossef Chalom Éliachiv z.t.l dans Achré Haïch page volume 3 page 86, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd siman 598 Ot 17 page 87. Yalkout Chimôni Parachat  Vayéra siman 99, Zohar Hakadoch Parachat Vayikra 18, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le ben Ich Haï Parachat Nitsavim, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l  dans Yéhavé Daât volume 1 Siman 56, Rabbi Yaâkov Friedman z.t.l dans Ohalé Yaâkov page 149b, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura Ora’h Haïm siman 583, Rabbi Chnéour Zelmann z.t.l  de Lyadi auteur du Tanya dans le Choul’han Aroukh HaRav.
    Si il n’y a pas la mer ou un fleuve ou un lac, on remplira un sceau ou une bassine d’eau et on pensera que les accusateurs du peuple d’Israël soient noyés dans les eaux supérieures.
    Références : Rabbi Raphael Abraham Chalom Mizra’hi z.t.l Chaârabi dans Chémène Sassone volume 3 Drouché Roch Hachana Ot 12, Kovets Ha-Igour volume 10 au nom du Rabbi Chalom Chaârabi z.t.l, Rabbi Chémouel Baroukh z.t.l Ganout Kovets Beth Din Oraa Halakhot Roch Hachana siman 40 Saïf 43, 44,45, Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Halakha chapitre 15.
    Si il n’y a pas d’eau on récitera quand même le Tachlikh
    Références : Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Halakha  chapitre 15.
    Si l’on n’a pas récité la prière de Tachlikh le premier jour, il conviendra de le faire le second jour, après Moussaf.
    Références : Rabbi Yossef Haïm dans le ben Ich Haï Parachat Nitsavim saif 12  et dans le responsa Torah Lichma siman 145.
    Ou après Min’ha.
    Références : Rabbi Yaâkov  Haïm Sofer z.t.l  dans Kaf Hahaïm siman 583 Ot 33.
    Il est recommandé de dire la prière instituée par le Hida (Rabbi Haïm Yossef David Azoulay)
    Références : Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l dans Tsiporène Chamir siman 12, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l. dans Moëd Lékhol Haï siman 13ot 70.
    Il faut veiller à ce que les hommes et les femmes, (bien qu’elles ne soient pas tenues d’accomplir cette Mitsva) soient bien séparés les uns des autres, pendant que l’on récite le Tachlikh.
    Références : Rabbi Mickal Yéhyiel Halévy Epstein z.t.l  dans Aroukh Hachoul’han siman 583 Ot 4, Rabbi Éliyahou de Kalich, Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Halakha  chapitre 15, Rabbi Yits’hak Chapira dans Elef Hamaguen Siman 598 Saïf 7 , Rabbi Abraham Dantzig z.t.l.  dans H’ayéAdam, Klal 144, Siman 15, Rabbi Chémouel Baroukh Ganout Kovets Beth Din Oraa Halakhot Roch Hachana siman 40 Saïf 43, 44,45.

    Halakha 2

    La cérémonie de Tachlikh :
    Il est mentionné dans Mikha chapitre 7 verset 19 :
    Hachem compatira pour nous, Il mettra sous ses pieds nos iniquités; Tu jetteras au fond de la mer tous leurs péchés.
    Tachlikh, (tu jetteras) est le premier mot du verset prononcé par le Prophète Mikha (7,19) Tu jetteras tes péchés dans les profondeurs de la mer « .
    Quand notre ancêtre, Abraham Avinou a voulu faire la Âkéda de Yits’hak son fils, c’était le jour de Roch Hachana et le Satan c’est transformé en rivière, si bien que l’eau atteignit son cou.  Abraham s’écria : « Sauve-nous, car l’eau menace nos vies ! » Et ils furent sauvés.
    Références : Guémara Sanhédrin page 89b, Yalkout Chimôni Parachat  Vayéra siman 99, Zohar Hakadoch Parachat Vayikra 18 et Parachat Nasso page 130b, Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans le Choul’han  Aroukh  Haga Ora’h Haïm siman 583, Rabbi Moché Yéhochouâ Yéhouda Leïb z.t.l le Maharil Mouline dans ses Drachot Halakhot chofar page 38a, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le Ben Ich Haï Parachat Nitsavim, Rabbi Ovadia Yossef  z.t.l dans Yéhavé Daât, volume 1, Siman  56.
  • Rabbi Yitshak Abraham HaCohen Landau z.t.l., Admour de Strikover, Kinov Pologne, Rav de Bné Brak (1917)
  • Rabbi Yéhia Chnéour z.t.l de Casabi Maroc, Rav de Mousrara à jérusalem, compagnon d’étude de Baba Méïr le fils de Baba Salé (1903-1994) auteur de Yech Méayin 3 volumes.
  • Rabbi Messod Yona Edéri z.t.l du Maroc,  auteur du sefer Sefat Emet sur la Torah (1968)
  • Rabbi David Laziz Danino z.t.l Kabbaliste du Maroc (1980)
  • Rabbi Yéhouda Koubo z.t.l de Salonique.  (1637)
  • Rabbi Yéhouda Avigdor Na’houm Landau z.t.l de Strikov (1901)
  • Rabbi Abraham Naftali Zvi z.t.l., admour de Vermiza (1712)
  • Rabbi Tzvi de Ofotshéna z.t.l., (1856)
  • Rabbi Avraham Landau z.t.l., le Strikover Rav a Bné Brak (1917-2001). Né à Kinov, dans la région Ostrovtze de la Pologne. Son père, le Rav Yaakov Yitzchak Dan, a servi comme rav de la ville. Avraham a été élevé par son grand-père, le Rav Elimelech Menachem Mendel. À l’âge de 13 ans, Avraham a commencé à étudier dans la yeshiva Hakhmé Lublin. Lorsque la 2ème guerre mondiale a éclaté, il a fui avec son père à Lodz et de là, à la directive de son père, Avraham a fui à Baranowitz. Une semaine après son arrivée à Baranowitz il a fui à Vilna, pendant Hanoukka 1939. Là, il a commencé à étudier sous la responsabilité du Griz (Rav Soloveitchik Velvel) de Brisk. En 1946, il a épousé une arrière petite-fille duHidouché Harim de Gour. Après leur mariage, il a appris que son père et huit de ses frères et sœurs avaient péri dans l’Holocauste, et que lui seul et sa sœur sont restée en vie de toute la dynastie Strikover.
  • Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

Refoua Chelema et Réusite

Refoua
Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma *de tout le peuple d'Israël Amen 
et en particulier
🌹mon épouse Sarah bat Fortuné, 
🌹Rabbi Moshé Ben Raizel ( Admour de Kalov) 
🌹Rabbi Yossef Haïm Sitruk  ben Emma,Chlita
🌹Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita, 
🌹Haim Eliézer ben Tila, 
🌹Aaron ben Sarah, 
🌹Lior Ben Rahel. 
🌹Zohara Ginette bat Rivka 
Amen

Léilouy Nichmat

ilouynichmat
De tous les défunts du âm Israël et en particulier
  • Sarah Bat Rosa z.t.l.
  • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
  • Gérard Guerchon Ben Yitshak
  • Fortuné Bat Camille Camouna