Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

vendredi 31 mars 2017

Un grand merci

🔵 Je voulais vous remercier en mon nom personnel et au nom du Admour de Tchernobyl Chlita pour toute votre aide aussi bien financière  que pour la diffusion des informations .                                 Qu'Hachem vous bénisse et vous comble de bonheur à l'éternité AMEN
Rav Chlomo Atlan
❤💛💚💙💜

Médicaments, produits d’entretien ménager, lotions....


Médicaments, produits d’entretien ménager, lotions....



Halakha N1
Médicaments, produits d’entretien ménager, lotions
Le Hamets que la torah a interdit c’est spécifiquement du vrai Hamets.
Celui à base d'une des 5 céréales :
a) le blé,
b) l'orge,
c) l'épeautre,

d) l'avoine,
e) le seigle,
Ayant fermenté ou étant en contact avec de l'humidité.
Le Hamèts Nokcha, c’est à dire du Hamèts non comestible au point d’être méprisé même par un chien.  

Les Séfaradim permettent ce Hamèts qui peut être conservé et utilisé sans supervision Rabbinique pendant Pessa’h’ à la condition de :
a) les acheter avant Pessah’
b) dans des emballages fermés.
Références Guémara Péssah’im 42b, Rabbi Moché ben Maïmone Rambam z.t.l Halakhot Hamets Oumatsa Pérek 4 halakha 11 et 5 et Halakhot Yéssodé HaTorah chapitre 5 halakha 8, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh  Ora’h’ Haïm chapitre 442 Saïf 9  et 10, Rabbi Abraham di Botton z.t.l dans le Lé'hèm Michné chapitre 4 Halakhot Hamets Oumatsa Halakha 11, Rabbi Chabtaï Sofer z.t.l dans le Responsa Chaâré Déâ volume 2 Siman 37, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer volume 1 Siman 32 et dans Yéhavé Daât volume 2 Siman 60 et dans H’azon Ovadia Halakhot Péssah’ page 119 Saïf 18, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Halakhot Pessah’ Siman 422,  Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf HaHaïm Siman 442 Saïf Katan 36,  Rabbi Abraham Yéchâyahou Karelitz z.t.l. dans le H’azon Ich Siman 116 Ot 8, Rabbi Moché Feinstein z.t.l. dans son Responsa Iguérot Moché Ora’h Haïm volume 3 Siman 62 et dans le volume 2 Siman 92, Rabbi Yéhouda Naki Chlita dans le Responsa Maâyan Omer volume 3 page 50, Rabbi Nahoum Vidanfeld z.t.l dans son  Responsa H’azon Nahoum volume 1 Siman 46, Rabbi Tsion Aba Chaoul z.t.l dans Or Létsiyone volume 3 chapitre 8 Saïf 6,  Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l  dans Halikhot Chlomo page 76.

Les Achkanazim  ont l’habitude d’interdire le Hamets Nokcha (non comestible).
RéférencesGuémara Péssah’im 42b, Rabbi Moché Isserlas z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 442 Saïf 3  Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 442 Saïf Katan 2 et 42, Rabbi Malkiel Tsvi Halévy Tenenbaum z.t.l. dans son Responsa Divré Malkiel volume 4 Siman 24 Ot 43,  Rabbi David Althusser z.t.l. dans Métsoudat David sur le Kitsour Choul’han Aroukh Siman 117, Rabbi Yossef Chalom Éliachiv z.t.l. dans Achré Haïch page 383.
Halakha No 2
Exemples de Hamets Nokcha (non comestible):

Colle Colle de farine
Suppositoires Sirops (amer ou neutre)
Ovules Cachets (amer ou neutre)
Pâte à modeler Tous les produits d’entretien ménager
Lotion crème Gouttes nasales auriculaires ou oculaires
Cigarettes …Encre à base de blé
Pommades Tout médicament amer ou neutre
Cirage Liquide injectable  Piqûres 
Suppositoires Sirops (amer ou neutre)
Tous les exemples cités ci-dessus seront permis à l’utilisation pour les Séfaradim pendant Pessah’ à la condition de :
a) les acheter avant Pessah’

b) dans des emballages fermés.
                  Profite de l’instant présent car il est béni, tout le reste est
souvenir.


  
Rabbi Aharon Rota z.t.l. auteur du Chomré Emounim et Taharat HaKodech 1894-1947.
Rabbi Chaoul Tsadkah z.t.l.
Rabbi Chmouël Yéhouda Katzenellenbogen z.t.l. auteur Drachot Chmouël Yéhouda nommé drachot Mahari Mintz..
Rabbi Haïm Aboulâfia z.t.l. Rav de Tsfat auteur du Ets Haim. Il est né à Hevron, Rav de Tsfat, Izmir (Turquie) et Tibériade, Israël, connu pour être un faiseur de miracle. 1660-1744
Rabbi Méïr Dan Plotsky z.t.l. auteur du Kéli Hémda sur le Houmach Hémdat Israël, Hémdat Chlomo sur le Ora’h Haïm 1866-1928
Rabbi Réouven Yossef Guershonowitz z.t.l. Roch Yéchiva Du Néguev
Rabbi Sasson Abdoul Aziz Mizrahi z.t.l.
Rabbi Yéhochouâ Tsfang ' z.t.l.

Rav Yaâkov Temerlis z.t.l. auteur du Sifra DiTsniouta DéYaâkov
A la réussite et Réfoua Chéléma de tout le Âm Israël, Amen
et en particulier:
  • Sarah Bat Fortuné
  • Liliane Odaya Bat Fortuné
  • Haim Eliezer Ben Tila
  • Maayane Sarah Méssaouda Dolly Bat Rivka Nathalie
Vidéos
Histoires de nos sages et Paracha


Léilouy Nichmat 
 de tous les défunts du
 âm Israël

Sarah Bat Rosa z.t.l.
CHAVOUA TOV MEVORAKH
à tout le Âm Israël, Amen :)

Partagez cet article
Facebook LinkedIn Twitter Hyves Google+Se désabonner

mardi 28 mars 2017

Bénédiction des arbres, Birkat Ha-Ilanot

Halakha No 1

HODECH TOV MEVORAKH A TOUS ET A TOUTES

Nous avons la Mitsva de réciter la bénédiction des arbres fruitiers qui bourgeonnent ou à l'éclosion de la fleur de l'arbre, au plus tôt dans le mois de Nissan. Ceux sont nos Maîtres, les kabbalistes de Tsfat qui ont redonné à cette cérémonie toute sa valeur (comme ils l’ont fait pour le Nouvel an des arbres TouBichvat). Cette bénédiction ne se récite qu'une seule fois par an.
En récitant la prière, chacun prendra conscience que de la même manière qu’ Hachem a fait sortir les fruits de l’arbre, il a fait sortir nos pères d’Égypte et il nous fera aussi sortir de cet exil, Amen.
Références : Guémara Bérakhot page 43b, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 226 Halakha 1, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans le Michna Béroura Siman 226 Saïf Katan 2, Séfer Beth Habéh’ira page 20b Ot 5, Rabbi Eliezer Papo z.t.l. dans le Responsa  Pélé Yoèts volume 2 Siman 37.

Même les femmes doivent réciter la Birkat Ha-Ilanot au mois de Nissan.
Références : Rabbi Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l. dans le Responsa Or Létsiyone volume 3 chapitre 6 Siman 1, Rav Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Pessah page 10, Rabbi Yossef Chlomo Auerbakh z.t.l. dans Achré Aïch page 325.

Cette bénédiction est très importante d’après la Kabbala, elle aide les défunts (elle élève les néchamot qui se trouvent dans les arbres).
Références : Rabbi Yits’hak Louria z.t.l. le Ari Hakadoch dans Torat HaGuilgoul, Rabbi Haim Yossef David Azoulay z.t.l.  dans Moré Béétsbâ Siman 7 Ot 199, Rabbi Haim Palaggi z.t.l. dans Moëd Lékhol Hay Siman 1 Ot 6.

De préférence il est mieux de réciter la bénédiction en dehors de la ville, si on ne peux pas, on le fera à l’intérieur de la ville.
Références :Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia page 12 Halakha 2, Péri HaAdama volume 1 sur le Rambam Halakhot Bérakhot page 30, Rabbi Eliezer Yéhouda Waldenberg z.t.l. Responsa Tsits Eliezer Volume 12 Siman 20 Ot 1 et 2, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l.  dans  Moëd Lékhol Haï Siman 1 Ot 7.

Nous avons mentionné que le moment propice à cette Bérakha est le mois de Nissan, car c'est là où généralement les arbres bourgeonnent et sortent leurs fleurs.
Références : Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans le Michna Béroura Siman 226 Saïf Katan 1, Responsa Har Tsvi volume 1 Siman 118, Rabbi Eliezer Yéhouda Waldenberg z.t.l. Responsa Tsits Eliezer volume 12 Siman 20, Rav Ovadia Yossef z.t.l dans H’azon Ovadia Halakhot Pessah page 25.

Il sera permis de réciter la bénédiction de Birkat Ha-Ilanot le mois de  Iyar pour une personne qui ne l’a pas récitée le mois de Nissan.
Références : Rabbi Eliézer Papo z.t.l. dans Hessed Laalafim Siman 221 Ot 24, Rabbi Binyamin Hotta Chlita Halakhot Péssah page 3 Halakha.

Halakha No 2

Il est permis de réciter la bénédiction de Birkat Ha-Ilanot la nuit à la lumière électrique.
Références : Rabbi Yits’hak Nissim z.t.l. Ancien grand Rabbin d’Israël dans son Responsa Yayine HaTov Siman 45, Rabbi Eliezer Yéhouda Waldenberg z.t.l. Responsa Tsits Eliézer volume 12 Siman 20 Ot 6, Rav Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Pessah’ page 11.

a) Il est bien de réciter cette bénédiction avec beaucoup de monde (Bérov Am Hadrat Mélèkh), mais si on ne peut pas, on la fera seul, mais en son temps.
Références : Rabbi Nissim HaCohen z.t.l. dans Maâssé Nissim HaCohen volume 1 Siman 167, Rav Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Pessah page 24, Rabbi Binyamin Hotta Chlita Halakhot Pessah’ page 1.

b) Un seul arbre fruitier en fleur suffit mais, la personne qui récite la Bérakha sur de nombreuses espèces (en 1 seule fois) est digne de louanges.
Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 226 Halakha 1, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans le Michna Béroura Siman 226 Saïf Katan 2, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l. dans le Responsa Moré Béétsbâ Siman 198, Badé Hachoul’han volume 2 page 98, Rabbi Moché Chtenbokh z.t.l. dans son Responsa  Téchouvot Véanhagot volume 1 Siman 191, Responsa Révavot Éphraïm Volume 8 Siman 77, Rabbi Betsalel Stern z.t.l dans le Responsa Betsel Ha-Hokhma volume 6 Siman 36, Responsa Pérah Maté Aaron page 70, Rav Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot TouBichvat page 458 et dans Pessah page 14 ainsi ont répondu Rabbi Méïr Mézouz Chlita et Rabbi Chlomo Zalman Auerbakh z.t.l., Rabbi Binyamin Hotta Chlita Halakhot Pessah’ page 2 Halakha 8, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf HaHaïm, sur Ora’h Haïm  Ot 2, Rabbi Eliezer Yéhouda Waldenberg z.t.l. Responsa Tsits Eliezer Volume 12 Siman 20, Rav Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l dans le Responsa  Or Létsiyone Volume 3 Chapitre 6 Siman 1.

c) On doit réciter la bénédiction sur des arbres non greffés.
Références : Rabbi Yaâkov Amdine z.t.l Responsa Chéilat Volume 1 Siman 63, Responsa Yaguel Yaâkov Or HaHaïm Siman 12 Ot 2, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le Responsa Rav Péâlim Volume 2 Siman 36, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf HaHaïm, sur Ora’h Haïm  Ot 11, Rabbi Yits’hak Yaâkov Weiss z.t.l.  Responsa Minhat Yits’hak volume 3 Sima, 25, Responsa de Rav Ovadia Yossef z.t.l  dans Yabiâ Omer Volume 5 Siman 20, Rav Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l dans le Responsa  Or Létsiyone Volume 3 Chapitre 6 Siman 3.

d) On doit réciter la bénédiction sur des arbres fruitiers, et non sur des arbres stériles, mais si par erreur la Bérakha a été récitée sur des arbres stériles ou greffés, ce sera valable on ne devra pas recommencer la Bérakha lorsqu'on verra des arbres fruitiers.
Références : Haléket Volume 2 Siman 28, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura Ot 2, Rabbi Eliezer Yéhouda Waldenberg z.t.l. Responsa Tsits Eliezer Volume 12 Siman 20 Ot 4, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l. dans Moëd Lékhol Haï Siman 1, Ot 9, Rav Ovadia Yossef z.t.l dans H’azon Ovadia page 13 Halakha 3 et page 15, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l. dans le Responsa Birké Yossef Siman 203, Rav Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l. dans le Responsa Or Létsiyone Volume 3 Chapitre 6 Siman 3.

Voici le texte de la bénédiction des arbres :
Avant de réciter la bénédiction des arbres il est bien de réciter :
לְשֵׁם יִחוּד קֻדְשָׁא בְּרִיךְ הוּא וּשְכִינְתֵּהּ, בִּדְחִילוּ וּרְחִימוּ וּרְחִימוּ וּדְחִילוּ, לְיַחֲדָא שֵׁם אוֹת יוּ"ד אוֹת הֵ"א בְּאוֹת וָא"ו אוֹת הֵ"א, בְּיִחוּדָא שְׁלִים בְּשֵׁם כָּל־יִשְׂרָאֵל, וּבְשֵׁם כּל־הַנְּפָשׁוֹת, רוּחוֹת וּנְשָׁמוֹת, הַמִּתְיַחֲסִים אֶל שָׁרְשֵׁי נַפְשֵׁנוּ רוּחֵנוּ ונִשְׁמָתֵנוּ וּמַלְבּוּשֵׁיהֶם וְהַקְּרוֹבִים לָהֶם, שֶׁמִּכְּלָלוּת אֲצִילוּת בְּרִיאָה יְצִירָה עֲשִׂיָּה, וּמִכָּל־פִּרְטֵי אֲצִילוּת בְּרִיאָה יְצִירָה עֲשִׂיָּה, הֲרֵי אֲנַחְנוּ מוּכָנִים וּמְזֻמָּנִים לְקַיֵּם מִצְוַת הַבְּרָכָה שֶׁתִּקְנוּ חֲכָמִים זַ"ל עַל רְאִיַּת אִילָנֵי דִמְלַבְלְבֵי, וְיַעֲלֶה לְפָנֶיךָ יְהֹוָה אֱלֹהֵינוּ וֵאלֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, כְּאִלּוּ כִּוַּנְנוּ בּכָל־הַכַּוָּנוֹת הָֽרְאוּיוֹת לְכַוֵּן בַּבְּרָכָה הַזֹּאת וְסוֹדוֹתֶיהָ, וְתִהְיֶה חֲשׁוּבָה וּמְקֻבֶּלֶת וּרְצוּיָה לְפָנֶיךָ בְּרָכָה זוֹ, לְבָרֵר וּלְהַעֲלוֹת עַל יָדָהּ כָּל־נִיצוֹצֵי הַקְּדֻשָּׁה הַמְּעֹרָבִים בַּצּוֹמֵחַ, וְכָל־נְפָשׁוֹת, רוּחוֹת וּנְשָׁמוֹת, הַמְגֻלְגָּלוֹת בּוֹ. וְאַתָּה הָאֵל בְּמִדַּת טוּבךָ, וּבְחַסְדּךָ הַגָּדוֹל תָּאִיר לָהֶם בְּאוֹר פָּנֶיךָ, וְתַשְׁלִים בֵּרוּרָם וְתִקּוּנָם. בָּֽרְכֵם טַהֲרֵם, רַחֲמֵי צִדְקָתֶךָ, תָּמִיד גְּמְלֵם.
וִיהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ יְהֹוָה אֱלֹהֵינוּ וֵאלֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁבִּזְכוּת הַבְּרָכָה הַזֹּאת אֲשֶׁר נְבָרֵךְ יקֻיַּם בָּנוּ מַאֲמַר: "רְאֵה רֵיחַ בְּנִי כְּרֵיחַ שָׂדֶה אֲשֶׁר בֵּרְכוֹ יְהֹוָה", וּנְקַבֵּל שֶׁפַע עֶשֶׂר הַבְּרָכוֹת, כַּכָּתוּב: "וְיִתֶּן־לְךָ הָאֱלֹהִים מִטַּל הַשָּׁמַיִם (חכמה) וּמִשְׁמַנֵּי הָאָרֶץ (בינה), וְרֹב דָּגָן (דעת) וְתִירֹשׁ (חסד): יַעַבְדוּךָ עַמִּים (גבורה) וְיִשְׁתַּחֲווּ לְךָ לְאֻמִּים (תפארת) הֱוֵה גְבִיר (נצח) לְאַחֶיךָ (הוד) וְיִשְׁתַּחֲוּוּ לְךָ בְּנֵי אִמֶּךָ (יסוד), אֹרְרֶיךָ אָרוּר וּמְבָרְכֶיךָ בָּרוּךְ" (מַלְכוּת): יִהְיוּ לְרָצוֹן אִמְרֵי־פִי וְהֶגְיוֹן לִבִּי לְפָנֶיךָ, יְהוָה צוּרִי וְגֹאֲלִי.
וִיהִי נֹעַם אֲדֹנָי אֱלֹהֵינוּ עָלֵינוּ, וּמַעֲשֵׂה יָדֵינוּ כּוֹנְנָה עָלֵינוּ, וּמַעֲשֵׂה יָדֵינוּ כּוֹנְנֵהוּ.

Bénédiction principale
בָּרוּךְ אַתָּה יְהֹוָה, אֱלֹהֵֽינוּ מֶלֶךְ הָעוֹלָם, שֶׁלֹּא חִסֵּר בְּעוֹלָמוֹ כְּלוּם, וּבָרָא בוֹ בְּרִיוֹת טוֹבוֹת וְאִילָנוֹת טוֹבוֹת, לֵהָנוֹת בָּהֶם בְּנֵי אָדָם
« Baroukh' ata a.d.o.n.a.ï Elohénou Mélèkh' HaÔlam chélo h'isser bé'olamo kéloum oubara bo bériyot tovot véilanot tovot léhanot bahèm béné adam ».

Traduction :
Tu es Bénis Hachem (Tu es la source de la Bénédiction) Notre D. Roi du Monde, qui n'a rien négligé dans son univers où il y a créé de bonnes créatures, ainsi que de bons arbres, afin d'en faire profiter les êtres humains.

Apres la bénédiction il est bien de dire :
יְהִי רָצוֹן מִלְּפָנֶיךָ יְהֹוָה אֱלֹהֵינוּ וֵאלֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, שֶׁתַּעֲלֵנוּ בְּשִׂמְחָה לְאַרְצֵנוּ, וְתִטָּעֵנוּ בִּגְבוּלֵנוּ, וְשָׁם נְקַיֵּם מִצְוַת תְּרוּמוֹת וּמַעַשְׂרוֹת וכָל־מִצְוֹת הַתְּלוּיוֹת בָּאָרֶץ אֲשֶׁר הִנְחַלְתָּ לַאֲבוֹתֵינוּ הִיא אֶרֶץ זָבַת חָלָב וּדְבַשׁ, "אֶרֶץ נַחֲלֵי מָיִם, עֲיָנֹת וּתְהֹמֹת יֹצְאִים בַּבִּקְעָה וּבָהָר: אֶרֶץ חִטָּה וּשְׂעֹרָה וְגֶפֶן וּתְאֵנָה וְרִמּוֹן, אֶרֶץ־זֵית שֶׁמֶן וּדְבָשׁ", כַּאֲשֶׁר צִוִּיתָנוּ בּתוֹרָֽתְךָ עַל־ידֵי מֹשֶׁה עַבְדֶּךָ: אָֽנָּא יְהֹוָה , לְמַעַן שִׁמְךָ הַגָּדוֹל, הַגְדֵּל חַסְדְּךָ עִמָּנוּ וְקַיֵּם לָנוּ אֶת־הַדָּבָר אֲשֶׁר הִבְטַחְתָּנוּ עַל־ידֵי מֹשֶׁה עַבְדֶּךָ: "וְנָתַתִּי גִשְׁמֵיכֶם בְּעִתָּם, וְנָתְנָה הָאָרֶץ יְבוּלָהּ וְעֵץ הַשָּׂדֶה יִתֵּן פִּרְיוֹ: וְהִשִּׂיג לָכֶם דַּיִשׁ אֶת־בָּצִיר וּבָצִיר יַשִּׂיג אֶת־זָרַע, וַאֲכַלְתֶּם לַחְמְכֶם לָשֹׂבַע וִישַׁבְתֶּם לָבֶטַח בְּאַרְצְכֶם": וְקַיֵּם בָּנוּ אֶת־הַדָּבָר אֲשֶׁר הִבְטַחְתָּנוּ עַל־יְדֵי יְשַׁעְיָה נְבִיאָךְ: "בַּיּוֹם הַהוּא יִהְיֶה צֶמַח יְהוָה לִצְבִי וּלְכָבוֹד, וּפְרִי הָאָרֶץ לְגָאוֹן וּלְתִפְאֶרֶת לִפְלֵיטַת יִשְׂרָאֵל": וְנֶאֱמַר: "וּבָנוּ בָתִּים וְיָשָׁבוּ, וְנָטְעוּ כְרָמִים וְאָכְלוּ פִּרְיָם": וְקַיֵּם בָּנוּ אֲשֶׁר הִבְטַחְתָּנוּ עַל־ידֵי עָמוֹס נְבִיאֶךָ: "הִנֵּה יָמִים בָּאִים נְאֻם־יְהוָה וְנִגַּשׁ חוֹרֵשׁ בַּקֹּצֵר וְדֹרֵךְ עֲנָבִים בְּמֹשֵׁךְ הַזָּרַע, וְהִטִּיפוּ הֶהָרִים עָסִיס וְכָל־הַגְּבָעוֹת תִּתְמוֹגַגְנָה: וְשַׁבְתִּי אֶת־שְׁבוּת עַמִּי יִשְׂרָאֵל וּבָנוּ עָרִים נְשַׁמּוֹת וְיָשָׁבוּ, וְנָטְעוּ כְרָמִים וְשָׁתוּ אֶת־יֵינָם, וְעָשׂוּ גַנּוֹת וְאָכְלוּ אֶת־פְּרִיהֶם": וְקַיֵּם בָּנוּ אֲשֶׁר הִבְטַחְתָּנוּ עַל־יְדֵי יְחֶזְקֵאל נְבִיאֶךָ: "וְהִרְבֵּיתִי אֶת־פְּרִי הָעֵץ וּתְנוּבַת הַשָּׂדֶה, לְמַעַן אֲשֶׁר לֹא תִקְחוּ עוֹד חֶרְפַּת רָעָב בַּגּוֹיִם". וְנֶאֱמַר: "וְעַל־הַנַּחַל יַעֲלֶה עַל־שְׂפָתוֹ מִזֶּה וּמִזֶּה כָּל־עֵץ־מַאֲכָל לֹא־יִבּוֹל עָלֵהוּ וְלֹא־יִתֹּם פִּרְיוֹ לָחֳדָשָׁיו יְבַכֵּר כִּי מֵימָיו מִן־הַמִּקְדָּשׁ הֵמָּה יוֹצְאִים, וְהָיָה פִרְיוֹ לְמַאֲכָל וְעָלֵהוּ לִתְרוּפָה".
אֱלֹהֵינוּ וֵאלֹהֵי אֲבוֹתֵינוּ, מֶלֶךְ רַחֲמָן רַחֵם עָלֵינוּ, טוֹב וּמֵטִיב הִדָּרֵשׁ לָנוּ, שׁוּבָה עָלֵינוּ בַּהֲמוֹן רַחֲמֶיךָ, בִּגְלַל אָבוֹת שֶׁעָשׂוּ רְצוֹנֶךָ, בְּנֵה בֵיתְךָ כּבַתְּחִלָּה, כּוֹנֵן בֵּית־מִקְדָּֽשְׁךָ עַל מְכוֹנוֹ, הַרְאֵנוּ בְּבִנְיָנוֹ, שַׂמְּחֵנוּ בְּתִקּוּנוֹ, וְהָשֵׁב שְׁכִינָֽתְךָ לְתוֹכוֹ, וְהָשֵׁב כֹּהֲנִים לַעֲבוֹדָתָם, וּלְוִיִּם לְדוּכָנָם, לְשִׁירָם וּלְזִמְרָם, וְהָשֵׁב יִשְׂרָאֵל לִנְוֵיהֶם. וְשָׁם נַעֲלֶה וְנֵרָאֶה וְנִשְׁתַּחֲוֶה לְפָנֶיךָ, בְּשָׁלֹשׁ פְּעָמֵי רְגָלֵינוּ בְּכָל־שָׁנָה וְשָׁנָה, כַּכָּתוּב: "שָׁלוֹשׁ פְּעָמִים בַּשָּׁנָה יֵרָאֶה כָל־זְכוּרְךָ אֶת־פְּנֵי יְהוָה אֱלֹהֶיךָ בַּמָּקוֹם אֲשֶׁר יִבְחָר, בְּחַג הַמַּצּוֹת וּבְחַג הַשָּׁבֻעוֹת וּבְחַג הַסֻּכּוֹת, וְלֹא יֵרָאֶה אֶת־פְּנֵי יְהוָה רֵיקָם: אִישׁ כְּמַתְּנַת יָדוֹ, כְּבִרְכַּת יְהוָה אֱלֹהֶיךָ אֲשֶׁר נָתַן־לָךְ".
וְתִמְלֹךְ אַתָּה הוּא יְהֹוָה אֱלֹהֵינוּ מְהֵרָה עַל כָּל־מַעֲשֶׂיךָ, בָּהַר צִיּוֹן מִשְׁכַּן כְּבוֹדֶךָ, וּבִירוּשָׁלַיִם עִיר מִקְדָּשֶׁךָ, כַּכָּתוּב בְּדִבְרֵי קָדְשֶׁךָ: "יִמְלֹךְ יְהוָה לְעוֹלָם אֱלֹהַיִךְ צִיּוֹן לְדֹר וָדֹר הַלְלוּיָהּ".
שִׁיר הַמַּעֲלוֹת לְדָוִד, שָׂמַחְתִּי בְּאֹמְרִים לִי, בֵּית יְהוָה נֵלֵךְ: עֹמְדוֹת הָיוּ רַגְלֵינוּ, בִּשְׁעָרַיִךְ יְרוּשָׁלָיִם: יְרוּשָׁלַיִם הַבְּנוּיָה, כְּעִיר שֶׁחֻבְּרָה־לָּהּ יַחְדָּו: שֶׁשָּׁם עָלוּ שְׁבָטִים שִׁבְטֵי־יָהּ עֵדוּת לְיִשְׂרָאֵל, לְהֹדוֹת לְשֵׁם יְהוָה: כִּי שָׁמָּה יָֽשְׁבוּ כִסְאוֹת לְמִשְׁפָּט, כִּסְאוֹת לְבֵית דָּוִד: שַׁאֲלוּ שְׁלוֹם יְרוּשָׁלָיִם, יִשְׁלָיוּ אֹהֲבָיִךְ: יְהִי־שָׁלוֹם בְּחֵילֵךְ, שַׁלְוָה בְּאַרְמְנוֹתָיִךְ: לְמַעַן אַחַי וְרֵעָי, אֲדַבְּרָה־נָּא שָׁלוֹם בָּךְ: לְמַעַן בֵּית־יְהוָה אֱלֹהֵינוּ, אֲבַקְשָׁה טוֹב לָךְ.

Les faux amis sont des hirondelles qui apparaissent à la belle saison et disparaissent dans la mauvaise.


La monter au cimetière et les supplications pendant le mois de Nissan :



La monter au cimetière et les supplications pendant le mois de Nissan :

a) Tout le mois de Nissan nous ne réciterons pas les Ta’hanounim (les supplications) ni Tsidkatékha pendant  Min’ha de Chabbat, ni d’oraisons funèbres.

Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 429 Halakha 2, Rabbi Moché Isserlas  z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 429 Halakha 2, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l. dans Kaf HaHaïm, sur Ora’h Haïm  Siman 429 Ot 30, Rav Ovadia Yossef z.t.l dans H’azon Ovadia Halakhot Pessah page 9 Halakha 5, Rabbi Binyamin Hotta Chlita Halakhot Pessah’ page 14 Halakha 33, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura Siman 429.

b) Certains on la coutume de ne monte au cimetière durant tout le mois de Nissan, celui qui a l’anniversaire de décès d’un proche, montera au cimetière la veille de Roch Hodech Nissan.
Références : Rabbi Éliyahou Bitton Chlita dans Nétivot Hamaârav page 174 Saïf 6, Rabbi Yossef Méssas z.t.l. dans Maïm Haïm Siman 132, Rabbi Âmram Abouravia z.t.l dans Nétivé Âm Siman 224 Saïf 13, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le Ben Ich Haï, première année Parachat Vayéchev Siman 22, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans Kaf HaHaïm sur Ora’h Haïm  Siman 670 Saïf Katan 23, Rabbi Haïm Binyamin Goldberg dans Péné Baroukh page 396, Rabbi Aharon Zakaï Chlita dans Bet HaYéhoudi volume 3 Siman 44 Saïf 7.


c) Mais d'après la lois, celui qui n’a pas pu monter au cimetière la veille de Nissan, pourra y aller même pendant le mois de Nissan, mais pas pendant les 8 jours de fêtes et ne devra pas réveiller la peine et les pleurs.
Références : Rabbi David Tsvi Hoffmann z.t.l dans son Responsa Mélamed Léo-il volume 2 Siman 145, Rabbi Moché Téomim z.t.l Responsa Dévar Moché Yoré Déâ Siman 68 page 96, Zikhron Yits’hak (Tarani) Siman 18, Rabbi Ezra Batsri z.t.l dans son Responsa Chaâré Ezra (Batsri) volume 1 Siman 87, Rav Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l dans le Responsa  Or Létsiyone Volume 3 Chapitre 5 Siman 1, Rabbi Tsion Aba Chaoul z.t.l dans Or Létsiyone volume 3 Notes chapitre 8 Halakhot Hodech Nissan, Rabbi Yitshak  Louria Achkenazi Arizal z.t.l, dans le Chaâr Hakodech Hakdama 1 page 42a.

e) Il sera permis de pèleriner les Tsadikim pendant le mois de Nissan même pendant les 8 jours de fêtes mais de ne pas réveiller la peine ni les pleurs.
Références :Rabbi Yéhochouâ Ménahem Haarnberg z.t.l dans son Responsa Dévar Yéhochouâ (Haarnberg) volume 2 Siman 80, Rabbi Binyamin Hotta Chlita Halakhot Pessah’ page 14  Halakha 33, Rabbi Éliyahou Bitton Chlita dans Nétivot Hamaârav page 174 Saïf 6.

 

Hilloulot du 2 Nissan
Rabbi Baroukh de Rotenbourg z.t.l père du Maharam de Rotenbourg z.t.l
Rabbi Dov Ber Shnérsson z.t.l Maarachav 5eme Admour de Habbad auteur de l’Iguérot Kodech, Séfer HaMaamarim, 1861
Rabbi Eliyahou David Mazouz z.t.l, auteur de « Ben Yokhéved Av ».
Rabbi Moché Dayan z.t.l de la ville de Halab a Aram Tsouva en Russie descendant de David Hamélekh 1901. Un des plus grand Rabbins d’Erets Israël, l’auteur de « Yachir Moché »commentaire sur Chir HaChirim.
Rabbi Yaâkov Yossef Twersky z.t.l, Admour de Skver.1967


jeudi 23 mars 2017

Kachérisation des plaques à induction


Kachérisation des plaques à induction 


Rite de la plupart des Séfarades :

Les plaques à induction, ne posent aucun problème de cacherout (voir la Halakha sur le verre), donc les plaques n’ont pas besoin de Kachérisation, sauf de bien les laver avant Pessah’.
Même pendant l’année, il sera permis de faire cuire une casserole de viande sur ce genre de plaque, puis d’y chauffer aussitôt après, une casserole de lait.
Il faut veiller à bien nettoyer la plaque avant de s'en servir si la casserole de lait ou de viande a débordé, 
 Références : Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans son Séfer Ki Ba Moed Halakhot Péssah page 107, Rabbi Binyamin Chmoueli Chlita Rav de Hidabrout réponse des 25 et 26 Adar 5774, Rav Benjamin Sznajder Chlita réponse 5580.



Rite pour les Achkenazes 1er avis  :

La plupart des Ashkenazim interdisent la Kachérisation des plaques en verre, certains le permettent en la Kachérisant avec le Liboun Gamour.
Références : Rabbi Binyamin Chmoueli Chlita Rav de Hidabrout réponse des 25 et 26 Adar 5774, Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l dans Halikhot Chlomo Section Moadim  volume 2 page 44.


Rite pour les Achkenazes 2ème avis  :
Cachérisez-les en les faisant rougir à température maximale - pour cela, posez une casserole d’eau, afin qu’elle puisse fonctionner, et surtout, sèche à l'extérieur.
Références : Rabbi Benjamin Sznajder Chlita réponse 5580.



Rite pour les Achkenazes 3ème avis  :
a)    Nettoyer minutieusement toute la plaque avec du produit détergent (pas trop abrasif, cela pourrait détériorer la plaque).
b)   Attendre 24 heures sans utilisation.
c)    Verser de l’eau bouillante autour des plaques chauffantes
d)   Il est recommandé de recouvrir la plaque.
Références : Rabbi Yitshak Dévir Chlita



1er avis : Rite pour les Séfaradim et certains Achkenazim:
Il n’y a pas de différence entre les Achkenazim ou les Séfaradim
a)    Nettoyer minutieusement toute la plaque avec du produit détergent (pas trop abrasif, cela pourrait détériorer la plaque).
b)   Attendre 24 heures sans utilisation.
c)    Verser de l’eau bouillante
d)   recouvrir la plaque avec une feuille multi-cuisson ou au moment de l'utilisation placer un disque de relais en aluminium et inox afin qu'il y ait toujours un écran entre la plaque et la casserole.
Références : Beth Din Badats Ihoud Harabanim Laméhadrin de Rabbi Yirmiyahou Cohen Chlita ancien Av Bet Din de Paris.



2ème avis : Rite pour les Séfaradim et certains Achkenazim:

a)    Nettoyer minutieusement toute la plaque avec du produit détergent (pas trop abrasif, cela pourrait détériorer la plaque).
b)   Attendre 24 heures sans utilisation.
c)    Faire chauffer à la température maximale pendant un quart d’heure
d)   posez une casserole d’eau, afin qu’elle puisse fonctionner, et surtout, sèche à l'extérieur.
Références : Rabbi Yitshak Dévir Chlita, Rav Benjamin Sznajder Chlita réponse 5580, Rabbi David Taharani Chlita Dayan du Beth Din de Rav Toupik Chlita Av Beth Din de Beitar.



Conclusion : Tous les avis sont kachère Lamehadrin, chacun fera selon la coutume de ses ancêtres, si vous n’avez pas de coutume, vous prendrez un avis mentionné plus haut pour toute la vie et sans le changer quand cela vous arrangera, Hassvé Chalom et sachez que Élou véÉlou Divré Élohim Haïm.

Celui qui étudie les lois en ne comprenant pas leur sens ou d'expliquer leurs contradictions n’est qu’un panier
plein de livres fermés.

Rav Chlomo Atlan