Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mercredi 5 octobre 2016

La Kapara sur l’argent ou un poulet ?

La Kapara sur l’argent ou un poulet ?


N’oubliez pas, les Kapparot
Faites l’acquisition maintenant des Kapparot, pour qu’Hachem transfert, adoucisse et même annule les sentences et les mauvais décrets.
HACHEM S’IL TE PLAIT, INSCRIS MOI DANS LE LIVRE DE LA VIE


Halakha No 1
Par la Kapara nous demandons à Hachem que, dans le cas où nous étions destinés à être l’objet de cruels décrets, puissent ceux-ci être transférés par le mérite de la Mitsva de Tsédaka.

Pour ceux qui font la Kapara sur un poulet, il est de la plus grande importance de traiter les poulets avec humanité et de ne pas, à D.ieu ne plaise, leurs causer une quelconque douleur ou inconfort. La Torah interdit formellement de causer une quelconque douleur inutile aux créatures d’Hachem. « Il est approprié de témoigner de la pitié envers les créatures en ce jour, afin que, dans le Ciel, on ait pitié de nous également.

Je conseil personnellement plutôt La Kapara sur de l’argent :

Toutefois, il n’est pas question de rejeter la coutume des anciens et de certaines communautés, mais notre génération rencontre des difficultés qui n’existaient pas à l’époque.
Que la somme monétaire soit donnée à une Yéchiva ou un Talmid Hakham (Rav ou étudiant en Torah) ou aux pauvres, pour les raisons suivantes :


Les Kapparot avec un poulet dans nos générations risquent d’engendrer beaucoup de problèmes :
1) Certains de nos Maîtres classent l’acte d’égorger un coq pour les Kaparot, dans la catégorie de Darké Ha-émori, pratiques païennes de l’Antiquité proscrites par la Torah.
2) Certaines communautés ne disposent pas toujours de suffisamment de Choh’atim (abatteurs rituels) pour répondre à la demande importante lors des Kapparot, et des personnes non compétentes s’y amusent, et beaucoup de monde attendent la veille de Yom Kippour (stress),
3) Si il y a suffisamment de Choh’atim (abatteurs rituels), l’abatage est souvent fait à la va vite, avec des risques de rendre la volaille Taref  (non conforme à la consommation) , ce n’est pas le moment.
4) A cette hâte même un Chohet qui craint Hachem (Yiré Chamaïm), cour de gros risques.
5) Souvent le Chohet égorge un poulet devant un autre poulet, ce qui est fortement interdit.
6) Et parfois on oublie de recouvrir le sang après l’abatage, cette Mitsva s’appelle « Kissouy Hadam ».
7) En Israël il est absolument interdit d’après la lois de faire la Chéhita en dehors d’un abattoir pour des raison d’hygiène, sauf si une approbation a été accordée par le gouvernement (voir le formulaire ainsi que les lois)
Même au Canada, les établissements agréés par le gouvernement fédéral responsable des d’animaux destinés à l’alimentation afin d’être traitées et abattues sans cruauté. L’ACIA , des articles 61 à 80 , laisse à désirer.
8) Beaucoup de décisionnaires tranche la loi pour ceux qui réalisent les Kapparot avec un poulet, de ne pas donner le poulet aux pauvres, mais sa valeur, car cela pourrait être mal interprété par le pauvre. Cette coutume est connue sous le nom de Kapparot.
Références : Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans le Choul’han Aroukh Ora’h Haïm Siman 605 Saïf 1, Rabbi Yitshak Louria z.t.l dans Chaâr Hakavanot page 100b, Kaf Hahaïm Siman 605 Saïf 1 Ot 6, Maguen Avraham, Siman 605, Saïf Katan 4, Eliyahou Rabba, Siman 605, Ot 6, Haraz, Siman 605, Ot 4, Michna Béroura, Siman 605, Saïf Katan 6, Kovets Halakhot Hodech Tichri page 18, Rav David Ovadia Chlita dans Nahagou Haham, Halakhot Yom Kippour page 123, Rav Eliyahou Bitton Chlita dans Nétivot Amaârav dans les Halakhot de Yom Kippour page 127, Rabbi Yitshak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Siman 605 Saïf 1 et 2 et dans Yalkout Yossef Moâdim page 78, Rav Ovadia Yossef z.t.l dans H’azon Ovadia, Yamim Noraïm page 225, Yéhavé Daât volume 2 Siman 71, Rabbi Yossef Haïm z.t.l  dans le Ben Ich Haï Parachat Vayélekh Halakhot 2 et 3, Rav Chlomo Gainsfried z.t.l dans le Kitsour Choul’han Aroukh Siman 131 Saïf 1.

Pourquoi la veille de Yom Kippour rentrer dans ces complications.
Beaucoup de décisionnaires implorent de s’abstenir d’acte cruel la veille de Yom Kippour.

Voici en résumé ce qu’écrivent nos Maîtres :
Est-il logique de sacrifier une bête la veille du grand jour ?
En ce jour de jugement, nous implorons la miséricorde divine et Sa miséricorde est pour toutes ses créatures, pourquoi devrions nous nous montrer cruels envers les animaux précisément la veille de ce Saint Jour, au moment où nous demandons à Hachem de nous prêter vie ?! , il est donc logique de s’abstenir de cet acte cruel qu’est l’abatage la veille de Yom Kippour.
Références : Rabbi Yossef Karo dans le Choul’han Aroukh Ora’h Haïm Siman  605 Saïf 1, Rabbi Moché Bar Nahmanide dans Orhot Haïm et dans Vayikra chapitre 23 verset 24, Rabbi Chlomo  ben Aderet dans son Responsa du Rachba Volume 1 Siman 395, Rabbi Eliyahou Mévilna le Gaon de Vilna dans le Beit Yossef Ora’h Haïm 605, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer volume 2 Siman 71, Rabbi Haïm David Halevy z.t.l.dans son Responsa Assé Lékha Rav volume 3 Siman 20, Rabbi Abraham Dantzig z.t.l. dans Hayé Adam Klal 144 Ot 4, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Moâdim 1, Minhag HaKapparot, Tévouot Chor Siman 18 Ot 20, Zivhé Tsédek Siman 18 Ot 81, Rabbi Moché Kalfon HaCohen z.t.l.    dans son responsa Choèl Lénichal volume 3 Siman 68, Rabbi Israël Isserline auteur du Téroumat Hadechen dans le Responsa Maharya volume 1  Siman 164, Rabbi Haïm David Halévy z.t.l. ancien grand rabbin de Tel-Aviv dans Assé Lékha Rav volume 3 chapitre 20 et aussi dans Mékor Haïm Hachalem volume 4 Perek 16 Saïf 2, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini z.t.l dans son Responsa  Sdé Hémed Halakhot Yom Kippur Siman 1 Saïf 1.

Les grands rabbins d’Israël
Les grands rabbins d’Israël, Rabbi David Lau Chlita, Rabbi Itshak Yossef Chlita, Rabbi Yona Metsguer Chlita ....considèrent qu’il vaut mieux s’acquitter des Kapparot avec de l’argent plutôt qu’avec des volailles. Toutefois, il n’est pas question pour eux de rejeter la coutume de certaines communautés.

De distingués Sages d’Israël :
Une liste considérable d’éminents  Rabbanims, rapportent que l’on peut réaliser le même rituel sans passer par un animal mais en donnant une somme d’argent en Tsédaka à des institutions de Torah, à un Talmid Hakham, ou à un pauvre, en “rachat” de nos fautes, geste qui nous rappelle d’ailleurs la prière de Rosh Hashana et Kippour où nous affirmons que :
a) la prière,
b) la Téchouva
c) et la Tsédaka annulent les mauvais décrets.
Références : Rabbi Abraham Gombiner z.t.l dans le Maguen Avraham, Siman 605 Saïf Katan 4, Rabbi Éliyahou ben Binyamin Wolf Chapira de Prague dans son Séfer Eliyahou Rabba Siman 605 Ot 6, Haraz Siman 605 Ot 4, Rabbi Israël Méïr HaCohen Kagan  z.t.l  dans Michna Béroura Siman 605 Saïf Katan 6, Kovets Halakhot Hodech Tichri page 18, Rabbi David Ovadia Chlita dans Nahagou Haham Halakhot Yom Kippour page 123, Rabbi Eliyahou Bitton Chlita dans Nétivot Amaârav dans les Halakhot de Yom Kippour page 127, Rabbi Yitshak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Siman 605 Saïf 1 et 2 et dans Yalkout Yossef Moâdim page 78, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le Ben Ich Haï Parachat Vayélekh Halakhot 2 et 3, Rabbi Yossef Karo dans le Choul’han Aroukh Ora’h Haïm Siman  605 Saïf 1, Rabbi Moché Bar Nahmanide dans Orhot Haïm et dans Vayikra chapitre 23 verset 24, Rabbi Chlomo  ben Aderet dans son Responsa du Rachba Volume 1 Siman 395, Rabbi Eliyahou Mévilna le Gaon de Vilna dans le Beit Yossef Ora’h Haïm 605, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer volume 2 Siman 71, Rabbi Haïm David Halevy z.t.l.dans son Responsa Assé Lékha Rav volume 3 Siman 20, Rabbi Abraham Dantzig z.t.l. dans Hayé Adam Klal 144 Ot 4, et dans le Siman 131 Saïf 1,Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l  dans Kaf Hahaïm Siman 605 Saïf 11 et 15,

Halakha No 2

Il faut dénoncer la maltraitance et les actes de cruautés que subissent quotidiennement les volailles, et ceci même en Israël.
Nous devons montrer l’exemple..
1) Les images et les témoignages montrent des animaux jetés et entassés par dizaines dans des cages grillagées très étroites qui leur laissent très peu de place.
2) Ces dernières années, l’élevage des volailles enferme les volailles dans des hangars sans fenêtres.
3) Les becs des jeunes animaux aucunement endormis ou anesthésiés sont coupés par une lame chauffée au rouge qui cautérise en même temps.
4) Les images montrent également des cadavres d’animaux abandonnés pendant des jours dans les cages avec les volailles vivantes qui ne sont pas soignées.
5) Plusieurs souffrent ainsi d’infection aux yeux ou de leur peau ce qui les conduisent à se gratter jusqu’au sang.
6) Pire encore : des employés pris en train de faire tournoyer une volaille vivante au bout d’une corde ou de jouer au foot avec ou en train d’essayer de faire rentrer l’un des animaux dans sa poche de combinaison.
7) Malheureusement, la plupart des abus recensés sont non seulement fréquents, mais aussi tout à fait légaux »,
Mais nous le peuple juif, avons heureusement des lois prestigieuses qui nous préservent de cette cruauté.
Il ne faut surtout pas s’associer à la brutalité et aux attrocités d’une cruauté invraisemblable infligée aux volatiles et animaux même dans les abattoirs où la Chéhita est pratiquée.

Voici quelques références sur la maltrétence des animaux
Rabbi Haim Ben Atar z.t.l. dans son commentaire Or HaHaim dans le livre de Dévarim chapitre 13 verset 18 concernant ce verset
וְנָֽתַן־לְךָ֤ רַחֲמִים֙ וְרִֽחַמְךָ֣ וְהִרְבֶּ֔ךָ כַּאֲשֶׁ֥ר נִשְׁבַּ֖ע לַאֲבֹתֶֽיךָ
Qu’Il te prenne en miséricorde et grâce en te multipliant, comme il l’a juré à tes pères,

Rabbi Chlomo Éphraïm de Luntchitz z.t.l dans son Séfer Kli Yakar dans le livre de Dévarim Chapitre 12 verset 15 au sujet de ce verset
רַק בְּכָל-אַוַּת נַפְשְׁךָ תִּזְבַּח וְאָכַלְתָּ בָשָׂר, כְּבִרְכַּת יְהוָה אֱלֹהֶיךָ אֲשֶׁר נָתַן-לְךָ
Néanmoins, tu pourras, à ton gré, tuer des animaux et en manger la chair, dans toutes tes villes, selon le bien-être qu’Hachem, ton Dieu, t’aura accordé.

Talmud Babli Guémara Chabbat page 151b relatif à ce verset,
כִּי תִשְׁמֹר, אֶת-מִצְו‍ֹת יְהוָה אֱלֹהֶיךָ, וְהָלַכְתָּ, בִּדְרָכָיו.
Hachem te maintiendra comme sa nation sainte, ainsi qu’il te l’a juré, tant que tu garderas les commandements d’Hachem, ton Dieu, et que tu marcheras dans ses voies.
Références sur l’interdiction de faire souffrir les animaux :
Séfer de Dévarim chapitre 11 et chapitre 22 verset 10 chapitre 25 verset 4, Talmud Babli Guémara Berakhot page 40, Talmud Babli Guémara Guitin page 62a,Talmud Babli Guémara Baba Métsiyâ  page 85a, Rabbi Moché Ben Maimon z.t.l dans le Pirouch Hamichnayot de la Guémara Bétsa chapitre 3 Michna 4, Rabbi Israël Méïr HaCohen Kagan  z.t.l  dans Michna Béroura Saïf Katan 69, Rabbi Moché Ben Nahmanid z.t.l dans son commentaire du Ramban de Béréchite chapitre 1 verset 29, Rabbi Yossef Karo z.t.l et Rabbi Moché Isserlas z.t.l. dans le Choul’han Âroukh section Hochen Michpat siman 272 saif 9 et 10 et dans la section Orah Haim siman 605 et aussi aussi au siman 305 saif 19, Rabbi Haïm David Halévy z.t.l ancien grand rabbin de Tel-Aviv dans Assé Lékha Rav volume 3 chapitre 20 et aussi dans Mékor Haïm Hachalem volume 4 Perek 16 Saïf 2, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l dans son Responsa Haïm Chaal, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini z.t.l dans son Responsa  Sdé Hémed Halakhot Yom Kippur Siman 1 Saïf 1 et dans le Volume 1 section Hasséfat Dinim manger de la viande, Rabbi Israël Isserline z.t.l auteur du Téroumat Hadechen dans le Responsa Maharya volume 1 Siman 164, Rabbi Haïm Vital z.t.l. dans son Séfer Chaâr HaGuilgoulim Hakdama 38, Rabbi Mendel de Kotsk z.t.l. dans Emet Véémouna Ot 336, Rabbi Abraham Yits’hak HaCohen Kouk z.t.l dans le Séfer  Hazon HaTsiMhonot VéHachalom 1 et 12 et 32 aussi Rabbi David Cohen (Hanazir) z.t.l dans le meme Séfer Hazon HaTsiMhonot VéHachalom 4, Rabbi Chlomo Ganzfried z.t.l dans le Kitsour Choulhan Aroukh Siman 191 Saïf 1, Séfer Hahinoukh dans son Séfer inconnue on suppose que c’est Rabbi Aharon HaLévy  z.t.l. de Barcelone Mitsva 451 et 550 et 596, Rabbi Élâzar Azcari z.t.l  dans son Séfer Haridim chapitre 14, Rabbi Yaâkov Israël Achkanazi Âmdine z.t.l. dans son Séfer Yaâbets volume 1 siman 110, encyclopédie Assia volume 1 page 263, Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Haalakha Halakhot Tsaâr Baâlé Haim chapitre 9, Rabbi Itshak Nahman Echkoli chlita dans son sefer Tsaâr Baâlé Haim dans la Halakha et la Hagada,
החיד »א ברכי יוסף, יורה דעה, סימן שע »ב, סעיף ב’, שאין הבדל בין אדם לחיה – ובשניהם שייך דין צער בע »ח « הרפואה והיהדות » עמ’ 128, הערה 35
ובשו »ת יחוה דעת ח »ה, ס’ ס »ד,
הרב ע. יעקובוביץ, בספרו הרפואה והיהדות (שם, הערות 30-37), דן בהרחבת הדין גם לגבי עופות,
הרמב »ם בהלכות שבת (פרק כ »ה הלכה כ »ו)
במרדכי בבא מציעא
נימוקי יוסף במסכת שבת
הרמ »א בחו »מ סימן רע »ב, ס’ ט’ . ובאבן העזר סוף סי’ ה’
הלבוש או »ח סי’ ש »ה, סקי »ח
המג »א, סי’ ש »ה סקי »א. ו
בארעא דרבנן, אות תקל »ו
ובהגהות חת »ס, בבא מציעא
במשנת הראי »ה קוק », בתוך ראיות הראי »ה – ירושלים תשנ »ב, עמ’ צז-קיב.
הרב אברהם יצחק הכהן קוק זצ »ל בעולת ראי »ה, עמ’ 292
הרב חיים דוד הלוי ז »ל הרב הספרדי הראשי לתל-אביב בספרו « עשה לך רב » כרך 9
Un livre entier de références ne suffirait pas….

Ah, j’oubliais ….N’oubliez pas, les Kapparot

Faites l’acquisition maintenant des Kapparot, pour qu’Hachem transfert, adoucisse et même annule les sentences et les mauvais décrets.
HACHEM S’IL TE PLAIT, INSCRIS MOI DANS LE LIVRE DE LA VIE


  • Guédalia ben Ahikam z.t.l. a été nommé par Nevoukhadnétsar pour gouverner les Juifs après la destruction du Premier Temple en -422. Il était de la famille royale des rois de Yéhouda. Belis roi d’Amon voulait arrêter le développement de la colonie juive, et a convaincu Ichmaël ben Nesanya d’assassiner Guédalia et ses partisans
  • Rabbi Abraham Tsvi Eisenstadt z.t.l. Russie, Rav de Utian, auteur du Pirché Téchouva, un commentaire sur le Choul’han Aroukh, et Piské Téchouva, (1813-1868).
  • Rabbi Abraham Yitshak Kook z.t.l., Grand rabbin d’Israël pendant 19 ans (1865-1935).
  • Rabbi Chimon Natan Neta Biderman z.t.l. Admour de Lélov (1930)
  • Rabbi Ephraïm Kohen z.t.l.  Roch Mékoubalim à jérusalem (1957) Rabbi Israël Lifshitz z.t.l, auteur du commentaire Tiferet Israel sur les Michnayot
  • Rabbi Its’hak Tzadikah z.t.l de Djerba, en Tunisie (1880).
  • Rabbi Its’hak Yeshaya Halberstam z.t.l de Tchetchov (1864 -1943).
  • Rabbi Meshulam Zousya z.t.l de Zhinkov, (1864)
  • Rabbi Moché Charif z.t.l de Presbourg (1758)
  • Rabbi Moché Friedman z.t.l de Boyan-Cracovie (1881-1943).
  • Rabbi Shraga Feivel Mendelowitz z.t.l (1886-1948).
  • Rabbi Yissackar Ber z.t.l. de Nadvorna (1848)
  • Rabbi Yossef Békhor Vital z.t.l Roch Mékoubalim Bet El (1888)
  • Rabbi Avraham Abli Goumbiner z.t.l – Le Maguen Avraha
Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen
  • Refoua
    Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen et en particulier
    • mon épouse Sarah bat Fortuné,
    • Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
    • Aaron ben Sarah, Lior Ben Rahel,
    • Simha bat Shafia.
    • Haim Eliézer Ben Tilah
    • Léon Yéhouda ben Rahel véElichä
    • Anael bat Chlomo
    Amen

Léilouy Nichmat

ilouynichmat
De tous les défunts du âm Israël et en particulier
  • Sarah Bat Rosa z.t.l.
  • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
  • Gérard Guerchon Ben Yitshak
  • Fortuné Bat Camille Camouna
  • Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.
  • Soutenir la diffusion de la Torah en France, au  Canada et en Israël.

    Merci grâce a vous des milliers de personnes lisent ces halakhot, Merci.

    Vous pouvez dédier des Halakhot

    • pour une personne chère
    • Pour la guérison
    • Pour l’élévation de l’âme
    • Pour les enfants
    • Pour la réussite Matériel
    • Pour aider à trouver son conjoint

    😛 Sympa les amis 😛 de faire un don 😛

    Merci !!!