Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mercredi 29 juillet 2015

10 raisons pour célébrer le 15 Av :

10 raisons pour célébrer le 15 Av :



Halakha No 1









 


















Jeudi  30 Juillet 2015 soit le 14 Av  5775
 

10 raisons pour célébrer le 15 Av 

La consolation.
Après que nous ayons connu quelques semaines de chagrin et que nous ayons eu de la peine pour
la destruction du Temple, vient le temps de la consolation.
Rabban Chimôn Ben Gamliel z.t.l. dit : « Il n’y a pas de plus belles fêtes pour Israël que le 15 Av
et Yom Kippour, ces deux jours ont pour point commun « la vie ».
Références Talmud Babli de la Guémara Taânit 26b et 31b.

40 jours de jeûne:
C'est au lendemain de TouBéAv que ceux qui observent 40 jours de jeûne avant Roch Hachana
commencent à jeûner (car on ne peut pas jeûner à Chabbat ni lors de la néoménie du mois d’Elloul).
Références Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Âroukh section Ora’h Haïm Halakhot Nidré Taânit Siman 568, Rabbi Abraham Gombiner z.t.l dans le Maguen Abraham Siman 568 Saïf Katan 17, Rabbi Yéhyiel Mickal Halévy Epstein z.t.l dans Aroukh Hachoul’han Halakhot Nidré Taânit Siman 568 Saïf 7, Talmud Babli dans Baba Batra pages 121a et b, Rabbi Chmouël Ben Méïr z.t.l. dans le Rachbam de la Guémara Baba Batra pages 121a et b, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans le Michna Béroura Section Orah Haim Siman 168 Saïf Katan 34.

La génération des explorateurs :
Après l’incident des « explorateurs », Hachem décréta que tous les hommes âgés entre 20 et 60 ans devaient mourir.
Le 15 Av de l’an 2487 depuis la création (-1274) après 40 ans d’errance dans le désert, une nouvelle génération se tenait prête à entrer en Israël.
Références : Rabbi Chmouël Ben Méïr z.t.l. dans le Rachbam de la Guémara Baba Batra page 121a au nom du Midrach Ékeha.

Hachem ne se révélait plus à Moché.
Tant que des membres de cette génération condamnée étaient en vie, Hachem ne communiquait plus avec Moché.
Le 15 Av, Hachem s’adressa de nouveau chaleureusement à Moché.
Références : Séfer Dévarim (Deutéronome) Chapitre 2 verset 16-17.

Les mariages entre différentes tribus :
Une femme qui avait hérité des terres de son père, ne pouvait pas épouser un homme d’une autre
tribu, car ses enfants, auraient entraîné le transfert de ces propriétés d’une tribu à l’autre en héritant de ses biens.
Ce décret concernait la génération qui conquit la Terre d’Israël.
Cette restriction fut levée, le 15 Av.
Références : Séfer Bamidbar (Nombres) chapitre 36, Talmud Babli dans la Michna de Baba Batra page 139 b.
Halakha No 2







































Autorisation des 11 tribus de se marier avec la tribu de Binyamin :

Dans les années 2533-2573, après la création (-1228-1188). Une femme meurt après un

viol par des jeunes de la tribu de Binyamin. Une guerre éclate et à la suite, les 11 tributs

jurèrent de ne pas contracter de mariage avec les membres de cette tribu. Cependant,

afin d'éviter la disparition d'une tribu d’Israël, Le 15 Av, les Sages, ont levé ce vétau, pour

permettre aux 200 «Benjamites » célibataires d’aller à Chilo pour choisir une femme lors de

la fête des mariages.

Références : Livre des Juges chapitres 19 et 21, Rabbi Chimôn Bar Yohaï z.t.l. dans le Zohar Hakadoch Séfer Chémot Parachat Térouma page 135a.

Levée de l’interdiction, menant au temple de Jérusalem :
En l’an 2954 après la création (-797), le roi Yéroboâm ben Névat, barra l'accès au
Temple durant les 3 fêtes annuelles, les Bné Israël, étaient donc contraints d’offrir leurs
sacrifices en Samarie, chez des idolâtres.
200 ans plus tard, le 15 Av 3187 (-574), ces barrages furent finalement supprimés par le
roi Hochéâ ben Élah.
Références : I Rois chapitre 12 verset 29 et II Rois chapitre 18 verset 4. 2.

Les morts de Bétar :
Lorsque Bétar tomba le 9 Av 3893 (-133), les troupes de l’empereur Hadrien massacrèrent
les survivants et coucha leurs corps sur sa vigne et ne permit pas aux Juifs d’enterrer leurs morts.

Les corps des héros
Après la mort de l’empereur le 15 Av 3908 (148), l'autorisation fut accordée d'ensevelir les morts de Bétar. Les corps des héros de Bétar ne s’étaient miraculeusement pas décomposés, alors qu'ils avaient été exposés aux quatre vents plus d'un an.
Les Sages instituèrent une bénédiction supplémentaire aux Birkat HaMazon « Actions
de Grâce après le Repas ». (HaTov VéHaMétiv)
HaTov Le bon, parce que les corps ne s'étaient pas décomposés,
VéHaMétivparce qu'ils furent enterrés.
Références : Talmud Babli dans la Guémara Baba Batra page 120.

Le jour de bris de la hache :
A l’époque du Bet HaMiKach on coupait du bois pour l’autel du Temple, et ceux qui
étaient responsables de cette difficile tâche, ne pouvaient pas étudier la Torah.
Le 15 Av, ils pouvaient retourner au Bet HaMidrach.
Références : Rabbi Chmouël Ben Méïr z.t.l. dans le Rachbam de la Guémara Baba Batra page 121b au nom de Rabbénou Guérchom z.t.l , Rabbi Chlomo Ben Yitshak z.t.l (Rachi) de la Guémara Baba Batra page 121b, Rabbi David HaLévy Ségal z.t.l dans le Taz section Yoré Déâ Siman 251 Saïf 6, Rabbi Elhanan Bounim Wassermann z.t.l. Élève du Hafets' Haïm dans son Kovets Chiourim page 369, Rabbi Binyamin Névoul Chlita dans son Séfer Béné Binyamin sur le Pirké Avot chapitre 1 Michna 13, Rabbi Eliézer HaCohen Chlita dans son Séfer Mahané Chékhina Parachat Matot, Rabbi Yits’hak Abouhab z.t.l dans son Séfer Ménorat Amaor Nèr ’Helek 1Pérek 2

Transformée l'obscurité en lumière.
TouBéav (15 Av) est le jour de pleine lune où la nuit est la plus longue.
Il convient, à dater de cette date, de rallonger l'étude pendant les nuits. L'obscurité sera
alors définitivement transformée en lumière.
Références : Talmud Babli Michna de Taânit page 26, Talmud Babli dans la Guémara Baba Batra pages 121a et b, Rabbi Chmouël Ben Méïr z.t.l. dans le Rachbam de la Guémara Baba Batra pages 121a et b, Rabbi Chlomo Ganzfried z.t.l dans son Kitsour Choul’han Aroukh chapitre 71 Saïf 1, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita Yalkout Yossef Halakhot Talmud Torah Siman 246.

La victoire
Ce jour de fête a été instituée également pour célébrer la victoire des Pharisiens contre les Sadducéens qui voulaient empêcher la reconstruction du Temple en faisant des barrages aux transports de bois vers Jérusalem à l’époque d'Ezra et de Né’hémia.

QU’HACHEM NOUS ENVOI LE MACHIAH, AMEN
      Références des 2 Halakhot cliquez Références 
                    
                                                    

« La chute n'a lieu d'être, que lorsqu'elle engendre une élévation.

 
Hilloulot du Jeudi 30 Juillet 2015 soit le 14 Av  5775
 


                                                             

Rabbi Mordékhaï Berdugo z.t.l. de Meknès
Rabbi Yits'hak Friedman z.t.l, Rav de Bohoush (1903-1992)
Rabbi Moché HaLévy z.t.l, Hakham Bachi (Grand Rabbin Sépharade) en Turquie
Rabbi Abdoullah Hanin z.t.l, Rav de Bagdad, Iraq. (1859)
Rabbi Yossef Naftali Stern z.t.l, Roch Yéchiva de la Yéchiva de Pressburg à Jérusalem (1971)
Rabbi Tsvi Hirsch de Liska, z.t.l. Hongrie auteur du Pri Tévoua et Hayashar Véhatov (1798-1874).
Rabbi Menahem Hori z.t.l. le premiers Rav de Djerba
 
A la réussite et à la santé de tout le
Âm Israël, Amen :)  

et en particulier: 

Sarah Bat Fortuné      
Liliane Odaya Bat Fortuné  
Haim Eliezer Ben Tila
Elie Eliyahou Ben Victorine  Lévy
Michael Moshé  Yéhoshouâh 
Chlomo
 Yarden  Benai Simha Yaffa Guéoula
Rabbi Chimôn Ben Guidôn et Iza