Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

samedi 25 juillet 2015

La journée et la fin de Tichâ Béav 5775 / 2015

La journée et la fin de Tichâ Béav 5775 / 2015



Halakha No 1

Dimanche 26 Juillet 2015 soit le 10 Av  5775

La journée et la fin de Tichâ Béav 5775 / 2015 

Cimetière :
Beaucoup de personnes ont la coutume de se rendre au cimetière ce jour, afin de pèleriner leur famille disparue.
Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman  599 saif 3 et dans le Beth Yossef  Siman  613 au nom du Roch, Rabbi Yaâkov  Haïm Sofer z.t.l  dans son  Kaf Hahaïm Siman  599 saif 3 et  Siman  554 saif 37, Rabbi Yitshak Yossef Chlita dans son Yalkout Yossef Hélek Moâdim Halakha 14 page 581 saif 2  et page 534  Saïf 13, Rabbi Abraham Dantzig z.t.l.  dans son sefer Hayé Adam Klal 144 Siman  15, Rabbi Israel Méir HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura, Siman  567 Ot 11 et 554 Ot 22 et dans Chaâré HaTsiyoun Siman  554 Ot 27, Rabbi Yéhouda Atslane z.t.l  dans son Responsa Minhat Yéhouda Volume 4  Siman  109, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit page 27.
Étude
On étudiera seulement certains passages de Jérémie, le livre de Job, le livre de Ékha (les livres des Lamentations), des lectures ayant trait au deuil.
Il est permis d’étudier les livres de Moussar (d’éthique) qui ont pour vocation de motiver l’homme à faire Téchouva, sans approfondir le texte.
Références : Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini z.t.l  dans son Responsa Sdé Hémed Halakhot Avélout Siman  25, Tosfot Haïm Siman  135, Responsa de Rav Ovadia Yossef z.t.l. dans Yabiâ Omer volume 2 section Yoré Déâ Siman  24 Ot 10 et dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit page 316, Responsa Rivévot Éphraïm volume 1 Siman  386, Responsa Moché Ayache Or Hahaïm Siman  21 et 22, Rabbi Yossef Chlomo Auerbach dans Achré Aïch volume 3 page 485.

Lecture du Téhilim :
Celui qui a l’habitude de lire certains psaumes du Téhilim chaque jour, ou celui qui ne sait pas étudier, sera autorisé à lire les Téhilim, après H’atsot de Tichâ Béav.
Références : Rabbi Yossef Chlomo Auerbach z.t.l. dans son responsa  Achré Aïch volume 3 page 484, Rabbi Abraham Gombiner z.t.l dans le Maguen Avraham Siman  554 Ot 6, Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l, dans son Responsa   Halikhot Chlomo page 436, Rabbi Chalom Perlov z.t.l  dans Michméret Chalom section 400 Ot 2, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia lois des Jeûnes page 311, Rabbi Israël Issérlane Achkanazi z.t.l. dans son Responsa Léket Yocher page 112.

Pour les femmes, on permet avec plus de facilité.
Références : Responsa Lev Abraham Siman  98, Rav Kaniewsky chlita dans Orh’ot Rabbénou volume 2 page 142 au nom du H’azon Ich, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia lois des Jeûnes page 315.

Il est permis de lire les Téhilim pour une personne malade.
Références : Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l, dans son Responsa Halikhot Chlomo page 436, Rabbi Malkiel Tsvi HaLévy Tenenbaum z.t.l. dans son Responsa Divré Malkiel volume 6 Siman  9, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Lois des Jeûnes page 311.

Il est permis de lire les Téhilim pour l’anniversaire de mort d’un défunt.
Références : Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l, dans son Responsa Halikhot Chlomo page 436, Rabbi Binyamin Hotta chlita dans Ki Ba Moëd page 105.

Concernant le port des Tefilins à Tichâ Béav, il y a une discussion entre nos Sages.
Nous avons une règle en or, au sein de la Torah de toujours chercher le Chalom et l’union c’est pour cela que l’on suivra la coutume de la synagogue dans laquelle on prie et de ne pas créer des groupes (Lo Titgodédou) qui est une faute grave.

a) ceux qui ont le Minhag de porter les Tefilins à Tichâ Béav, car, tout comme pour un deuil pendant la période des Chiva (les 7 jours de deuil) nous mettons les Tefilin. 
Rabbénou Acher z.t.l. dans le Roche sur Taânit Perek 4 Siman 37, Rabbi Moché Ben Maimon z.t.l. dans le Rambam Perek 5 Halakhot Taânitiot Halakha 11 au nom du Maguid ,Rabbi Itshak Abouhab z.t.l. Rabbi Moché ben Nahman z.t.l.  dans le  Torat Haadam page 86 Amoud 3, Rabbi Yom Tov Achvilli z.t.l  dans le Ritva, Rabbénou Nissim z.t.l. dans le Ran, Rabbi Hay Gaon z.t.l. de la Guémara Taânit , Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul'han 'Aroukh Ora'h section Orah 'Hayim Siman 38 saif 6, Rabbi Yitshak Louria z.t.l. Ari Zal Minhag Bet El, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans son responsa Yabiyâ Omer et dans Yéh’avé Daât Volume 2 Siman 67 et dans Yéh’avé Daât volume 6 Siman 2, Rabbi Yitshak Yossef dans son Yalkout  Yossef section des Moâdim Halakhot Tichâ Béav saïf 23,Rabbi Yaakov Haim Sofer z.t.l. dans son Kaf Ahayim saif katan 4, Rabbi Hayim Falatggi zt"l dans Moëd Lékhol Hay Siman 10 Ot 60, Rabbi Moché Galanti z.t.l.  dans Chout Halakhot Ketanot Hélek 2 Siman 139, 
b) ceux qui ont le Minhag de ne pas porter les Tefilins à Tichâ Béav, car ils sont appelés «Pe-er», la gloire, et à Tichâ Béav le sort des Juifs est « Efer» les cendres à la place de la gloire, et de les porter à Min'ha et non à Cha'harit, parce que l'après-midi de Tichâ Béav, le deuil est réduit et aussi c'est le moment où Machia'h Ben David est né.
Maharam de Rothenburg zt"l, Choul'han Aroukh Ora'h 'Hayim, Siman 555, saïf 1, Rabbi Yaakov Haim Soferz.t.l.dans son Kaf A’hayim, Siman 555 saïf 4, Rabbi Yossef Haim z.t.l. dans le Ben Ich Hay, Rabbi Chalom Méssas z.t.l.  dans son responsa Chémech Oumaguen volume 2  Chapitres 66 et 67, Rabbi Rafael Baroukh Tolédano z.t.l. dans son Kitsour Choulhan Aroukh saïf 392, Rav Mordékhay Eliyahou z.t.l. dans le  Kitsour Choul’han Aroukh Siman 124 Saïf 3.
Halakha No 2
 
Na'hem et Anénou dans la Amida :

a) Dans la Amida de Arvit, Cha’harit et Min’ha, on intercale avant la fin de la bénédiction de Choméâ Téfila, la prière des jours de jeûne Anénou, en plus de la prière de Anénou, on intercale dans la bénédiction de Boné Yérouchalaïm, une prière spéciale, Na'hem pour la consolation des endeuillés de Sion et pour la reconstruction de Jérusalem et de son Temple et ceci pour les 3 prières journalières.
Références : Rav 'Amram Gaon, Choul’han Aroukh 557, Kaf Hahaïm Siman 557 Saïf Katan 7.

Midi passé, on pourra préparer le repas pour le soir.
À l’issue de Tichâ Béav pour l’année 5775 :
Havdala à la fin du jeûne :
c) À l’issue du jeûne, avant de manger, nous réciterons la Havdala, sans la bénédiction sur le Nèr car nous l’aurons déjà fait samedi soir et sans Bessamim car la Néchama Yétéra est déjà partie samedi soir.
Références : Rabbi Ovadia Yossef Chlita  dans le Responsa Yabiâ Omer volume 6 siman 48 Ot 13, Sefer Tichâ Béav chapitre 7 Ot 19, Responsa Maâyan Omer volume 3 page 134.
Birkat Halévana (bénédiction de la lune) :
Nous avons l’usage de réciter Birkat Halévana (bénédiction de la lune une fois par mois) après la prière de Arvit, à la sortie du jeûne, il est bon de goûter un petit quelque chose afin de ne pas dire cette bénédiction à jeun, on a aussi l’usage de rechausser les chaussures en cuir, de se laver le visage et les mains avant de réciter Birkat Halévana.
Références : Maharil, Rama siman 559 Saïf 8, Éliyahou Rabba Ot 46, Choul’han Gavoha Ot 33, Birké Yossef siman 559 Ot 8, H’azon Ovadia Taânit page 410, Kitsour Choul'han Aroukh de Rabbi Rafael Baroukh Tolédano z.t.l page 258.
a) À l’issue de Tichâ Béav pour les Séfaradim et Achkénazim:
Il est permis aux Séfaradim pour l’année 2015 / 5775 dès la sortie de Tichâ Béav de se laver le corps, de se couper les cheveux (et la barbe), de laver le linge, d’écouter la musique, de réciter la Bérakha de Chéhé’héyanou, d’entreprendre des travaux dans la maison.
Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman  551 saif 3 et siman 558, Rabbi Zinner Gabriel Chlita dans Nité Gabriel chapitre 89 Ot 12, Rabbi Chmouel Vital z.t.l dans le Chaâr Hakavanot page 89 folio 3, Pri Hadach dans les Likoutim, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l dans le Birké Yossef Ot 2 et dans Mah’zik Bérakha Ot 5, Zékhor LéAbraham Ot 9, Rabbi Rahamim Nissim Yits’hak Palaggi  dans Yafé Lélev volume 6 siman 558 au nom du Chlah Hakadoch z.t.l, Rav Aba Chaoul z.t.l dans Or Létsion volume 3 chapitre 29 siman 26, Rabbi Ovadia Yossef Chlita dans H’azon Ovadia Halakhot Taânit page 415 et dans Yéhavé Daât volume 5 siman 41, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd Halakhot Taânit page 149 Saïf Katan 27, Zarah Or Hahaïm siman 82, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef page 586 saif 29, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l dans Mah’zik Bérakha Ot 5, Chaâré Téchouva Ot 4, Rabbi Israël Méïr Hacohen z.t.l dans Michna Béroura Siman 558 Saïf Katan 4, Rabbi Chlomo Zelmann Oyrbakh z.t.l, dans Halikhot Chlomo page 449, Zékhor LéAbraham Ot 9, Responsa de Rabbi Chalom Mordékhaï Hacohen Chvadron z.t.l volume 4 siman 448, Responsa Chébahal volume 6 siman 70 Ot 10, Piské Téchouvot page 124,
b) pour les sefaradim et achkenazim ils ne mangeront de la viande et boirons du vin qu’à partir de lundi matin 11 Av (27 juillet 2015), mais pour la Havdala les séfaradim pourront boire du vin.
Références Rabbi Moché Isserlas z.t.l. dans le choulhan Aroukh siman 558 saif Chaâré Tsion siman 558 Ot 7, Rabbi Yaakov Lando z.t.l siman 558, Rabbi Moché Isserlas z.t.l siman 558 Saïf 1, Halikhot Chlomo page 449, Rabbi Yossef Chlomo Auerbach z.t.l dans Achré Aïch volume 3 page 489, Piské Téchouvot page 124, Rabbi  Yaâkov Haim Sofer z.t.l dans Kaf HaHaim Siman  558 saif katan 16 et 19

QU’HACHEM NOUS ENVOI LE MACHIAH, AMEN

             
Références des 2 Halakhot cliquez Références 
                    
                                                    

Au bout du chagrin, une fenêtre ouverte, une fenêtre éclairée, il y a toujours un
espoir qui veille.

 
Hilloulot du Vendredi 26 Juillet 2015 soit le 10 Av  5775
 


                                                             
 
A la réussite et à la santé de tout le
Âm Israël, Amen :)  

et en particulier: 

Sarah Bat Fortuné      
Liliane Odaya Bat Fortuné  
Haim Eliezer Ben Tila
Elie Eliyahou Ben Victorine  Lévy
Michael Moshé  Yéhoshouâh 
Chlomo
 Yarden  Benai Simha Yaffa Guéoula
Rabbi Chimôn Ben Guidôn et Iza