Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mardi 17 mai 2016

Étudier le Pirké Avot et Léchèm Yih'oud avant de compter le Omer

mercredi 18  mai 2016 - 10 Iyar 5776

Étudier le Pirké Avot
Les Guéonim (en l’an 850) ont instauré l'habitude de réciter et d’étudier le Pirké Avot (les «Maximes des Pères»), chaque Chabbat un chapitre.
Les Pirké Avot est un traité talmudique qui contient des recommandations éthiques et morales. Grâce à ces paroles de nos Sages nous pouvons améliorer notre personnalité et notre comportement. En effet durant l’été, certains ont tendance à se montrer moins stricts dans leur observance des Mitsvot : il convient donc de se renforcer spirituellement pour éviter tout relâchement.
Références : Baba Kama page 30, Sidour Rabbi Amram Gaon 273 page 30, Sidour Rabbi Sar Chalom Gaon Siman 516, Kolbo Siman 40, Rabbi Yaâkov ben Chimôn élève de Rachi dans le Mahzor Vitri page 461, Otsar HaGuéonim Chabbat Siman 314,Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans le Choul’han Aroukh,  Ora’h Haïm Siman 292 Saïf 2, Sefer Atodaâ volume 2 page 243, Minhagué Algire page 132, Rabbi Israël Méïr Hacohen z.t.l dans Michna Béroura, Siman 54 Saïf Katan 9, Sefer Hassihot du Rabbi de Loubavitch année 5751 page 597. 
Les Achkénazim et d’autre communautés continuent à réciter le Pirké Avot même après Chavouôt et ceci jusqu’au Chabbat qui précède Roch Hachana.
Références :  Rabbi Simha ben Chmouel z.t.l  de Vitry élève de Rachi dans le Mahzor Vitri siman 141, Rabbi Moché Isserlas z.t.l  dans le Choul’han Aroukh,  Ora’h Haïm siman 292 Saïf 2, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd Halakhot Séfirat Haômer page 31 Saïf 162.

Léchèm Yih'oud
Dans la formule du « Léchèm Yih'oud » que l'on a l'usage de dire avant de compter le Omer, il est préférable d'omettre la phrase « Kémo Chékatouv BaTorah Ousfartèm Lakhèm (comme il est écrit dans la Torah vous compterez pour vous), car la Mitsva de compter le Omer n'est plus ordonnée par la Torah, elle est, cependant,  une totale obligation par ordonnance de nos H’akhamim (nos sages).
Références : Rav Haï Gaon z.t.l  , Tosfot, Rabbénou Achèr ben Yéhyiel z.t.l. dans le  Roch, Rabbi Zérahya Halévy z.t.l  dans le Îtour, le Aboudraham, Rabbi Chlomo ben Adéret z.t.l  dans le Rachba, Rabbénou Nissim Gaon z.t.l. dans le Ran, Nossah HaBrakhot Chonot Saïf 136. Rabbi Yossef Karo z.t.l  dans le Choul’han Aroukh section  Ora’h Haïm  Siman  489, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l dans Yabiâ Omer volume 3 section Ora’h Haïm Siman 28 aussi dans Yéhavé Daât volume 6 Siman 29 aussi dans H’azon Ovadia Halakhot Yom Tov page 215, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Halakhot Séfirat Haômer  Siman 489 Saïf 3,



Aphorisme du Pirké Avot (Maximes de nos Pères)

Chapitre 1 Michna 3 : Antignos de Sokho a reçu [la tradition orale] de Siméon le Juste. Il disait: «Ne soyez pas comme des serviteurs qui servent leur Maître afin de recevoir un salaire, mais soyez comme des serviteurs qui servent leur Maître sans attendre aucune rémunération,  et soyez pénétrés de la crainte de D-ieu.»


      

Hilloulot du mercredi 18  mai 2016 - 10 Iyar 5776
Eli HaCohen z.t.l. et ses enfants Hofni et Pinh’as z.t.l.

Rabbi Chmouël z.t.l. Rav de Kaminka (Russie)
Rabbi David ben Boaron z.t.l.   du Beit Din de Tunisie.
Rabbi David Twerski z.t.l. de Tolna (Ukraine) auteur du Maguen David, Birkat David, Kohelet David
Rabbi Hillel Likhtenstein z.t.l.  de Kalamé (Ukraine) auteur du Avkat Rockel (Moussar), Beit Hillel, Maskil El Dal (Drachot), Responsa Beit Hillel et d'autres.
Rabbi Méïr Margaliot z.t.l.  disciple du Baal Chem Tov (Ukraine), auteur du Méïr Nétivim
Rabbi Mickael Yaâkov Israël z.t.l. auteur du Responsa Chnot Yamin
Rabbi Yits’hak Aïzik Yéhouda Yéhyiel Sfirin z.t.l.  Rav de Komarna, auteur du Choul'han Hatahor et Zohar Hay
Rabbi Yits’hak Elfassi z.t.l. (Espagne – Maroc) auteur du Sefer HaHalakhot le RiF
Rabbi Yossef Téoumim z.t.l., auteur de Pri Mégadim, sur le Choul'han Aroukh, Rav de Francfort (Allemagne)