Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

jeudi 24 décembre 2015

Baroukh Hou OuBaroukh Chémo: Conclusion.

Vendredi Chabbat 25 et 26  Décembre 2015 / 13 et 14 Tévet 5776

Baroukh Hou OuBaroukh Chémo: Conclusion.


Halakha 1
Répondre ou pas "Baroukh Hou OuBaroukh Chémo"
Vigilance Celui qui récitera la bénédiction pour ceux qui ont la tradition de répondre Baroukh Hou ou Baroukh Chémo, devra être vigilant de faire une pause au moment où il mentionnera le nom d’Hachem afin de donner le temps aux autres de répondre "Baroukh Hou OuBaroukh Chémo," et pourra compléter la bénédiction seulement quand ils auront terminés de dire "Baroukh Hou OuBaroukh Chémo".
Références : Rabbi Chalom Méssas z.t.l dans son responsa Chéméch OuMaguen volume 2 simans 34 à 37 et dans le volume 3 Siman 33, Rabbi Yitshak  Hazan Chlita dans son responsa Yéhavé Daât volume 1 siman 13 et dans Nahagou Haâm, Piské Hakhmé Maârav volume 1 page 189 Saïf 2, Rabbi Mordekhaï Eliyahou z.t.l dans le bulletin hebdomadaire Tsofayikh Parachat Kédoshim 5763 et Kol Eliyahou et dans son Sefer Torat Imékha.
Halakha No 2
Conclusion de la Halakha de Baroukh Hou OuBaroukh Chémo : 
a) Il ne faudra pas empêcher ceux qui ont la coutume depuis, des générations de répondre "Baroukh Hou OuBaroukh Chémo" à toutes les bénédictions et surtout ne pas causer de polémiques, car cette tradition a été instaurée avant que Rabbi Yossef Karo z.t.l. écrive le Choulhan Aroukh.

b) Celui qui n’a pas de tradition ne répondra pas "Baroukh Hou OuBaroukh Chémo" à la Méguila, Motsi, Kidouch, Chofar, Hallel etc. afin de ne pas rentrer dans une Mahloket Haposkim (controverse des décisionnaires).
 Références : Rabbi Adir HaCohen Chlita dans son responsa Vayaân Hacohen Volume 1 siman 12 Ot 8, 9 et 10,  Rabbi Chlomo Ganzfried z.t.l dans le Kitsour Choul’han Âroukh, Siman 129 Saïf 14 et siman 6 Saïf Katan 9, Rabbi Chlomo Zelmann z.t.l  Habad dans son Séfer Maguen Avot siman 100 Saïf 399, Rabbi Chlomo Yossef Zévin z.t.l. dans l’encyclopédie Talmudique Erekh (sujet) BÂroukh Hou ou BÂroukh Chémo volume 4 page 198, Rabbi Chmouël Abouhab z.t.l. dans son Responsa Dévar Chmouël Siman, Rabbi Chnéour Zelmann z.t.l de Lyadi dans son Choul’han Âroukh HaRav siman 124 Saïfs 2 et 8, Rabbi David Pardo z.t.l. de Sarayévo dans son Séfer Chochanim LéDavid Chapitre 8 Michna 8, Rabbi Éliyahou Gaon de Vilna z.t.l dans Maâssé Rav Ot 43 et dans le Sidour Hagra page 524, Rabbi Israël Méïr HaCohen Kagan z.t.l  dans Michna Béroura siman 124 Saïf Katan 21, Rabbi Its’hak ’Hazan tranche qu’il vaut mieux éviter de répondre, mais il n'est pas nécessaire d’empêcher ceux qui en ont l’habitude, Rabbi Moché Feinchtein z.t.l. dans son responsa Iguérot Moché volume 2 siman 98, Rabbi Moché Lévy z.t.l. dans son Responsa Birkat Hachem volume 2 Perek 6 Halakha 28, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l.  dans son responsa Yabiâ Omer volume 2 page 129 et volume 8 siman 22 Ot 8 et dans Yéhavé Daât volume 4 siman 9 et dans son séfer ’Hazon Ovadia Yamim Noraim pages 117 à 129 et dans beaucoup d’autres de ses livres, il rapporte de nombreuses sources qui recommandent de ne pas répondre pour ne pas rentrer dans un problème de Hefsek (interruption), Rabbi Simha Rabinovitch Chlita dans Piské Téchouvot Siman 128 Saïf 41, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l  dans Kaf HaHaïm sur Ora’h Haïm Saïf Katan 12, Rabbi Yéhyiel Mickal Halévy Epstein z.t.l dans Âroukh Hachoul’han siman 124, Rabbi Yéhezkiel Ségal Landau z.t.l  dans Dégoul Mirvava Siman 124, Rabbi Yéhoudah Ayache z.t.l. dans Maté Yéhoudah Siman 124 Saïf Katan 30, Rabbi Yitshak  YossefChlita dans Yalkout Yossef Halakhot Minha Siman 232 Halakha 3 et dans Halakhot Birkat Hamazon page 631 et dans les Halakhot Houpa Vékidouchin page 140, Rabbi Yéochouâ Mondschein Chlita dans le Otsar Minhagué Habad page 42, Rabbi Yossef Haïm z.t.l. dans le Ben Ich Hay Parachat Nitsavim Ot 14, Rabbi Adir HaCohen Chlita dans son responsa Vayaân Hacohen Volume 1 siman 12 Ot 8, 9 et 10 rapportant les décisionnaires de Tunisie : Rabbi Rahamim Hawita z.t.l, Rabbi Moché Zken Mézouz z.t.l, Rabbi Abraham Magots Hacohen z.t.l, Rabbi Matsliyah Mézouz z.t.l, Rabbi Chouchan Hacohen, Rabbi Yossef Soussou Hacohen z.t.l, Rabbi Kalfon Moché Cohen z.t.l .
          Il est conseillé de repasser quotidiennement les événements de
la journée, afin de vérifier si il n’y a pas quelqu’un auprès de
qui nous devrions présenter nos excuses.


 
Hilloulot du 13 Tévet 
Rabbi Chlomo Sobel z.t.l, auteur de "Chlomat 'Haïm" et "Chlomat Yossef" (1970).
Rabbi Chmouel Benkikiz.t.l Av Beth Din de Tibériade, Israël. Auteur du sefer "David Chem".(1919).
Rabbi David Elbaz z.t.l de Tibériade
Rabbi Ezra Sasson Dangour z.t.l Né en (1848), décédé en (1930). Un des plus grands érudits en Tora et Grand Rabbin de Babel (Iraq), élèves du rabbi Abdalala Somekh. Il fonda une maison d'édition à Bagdad dans laquelle il publia ses livres, ainsi que beaucoup d'autres. En 1917 les autorités turques ont accusé faussement 17 Juifs, torturé et assassiné, parmi les victimes il y avait Rabbi Yehezkiel Baroukh Dangour z.t.l  le frère du Rav. Auteur du Imré Kohelet, Minha Béloula sur les Halakhot, le réponsa Séfer Chéélot Vétchouvot, Divré Hayamim chel Bagdad, Biour Latorah, Adé Zahav Commentaires sur la Torah
Rabbi Mena'hem Eliezer Levy z.t.l, auteur du sefer "Yaïr Kino".
Rabbi Mena'hem Mendel de Vichevehz.t.l Né en 1885, décédé en (1941). Connu comme un géni exceptionnel, il fut désigné par son père comme Roch Yechiva de Vizhnitz. Durant la 1ère guerre mondiale, il s'enfuit avec son père à Grosverdein et devint le rabbi de Vicheveh. La yechiva qu'il fonda dans cette ville avait plus de 100 élèves. Auteur du sefer "Chéérit Mena'hem". Il fut enterré une deuxième fois en Israël en 1965.   
Rabbi Moché ben David Biderman z.t.l Admour de Lelov. Né en  (1776), décédé en (1851). Né dans la pauvreté, Hassid du rabbi Sim'ha Bounim de Pchis'ha z.t.l. En 1843, Rabbi de la  communauté de Przedborz, Pologne. Les dernières années de sa vie, il décida d'aller s'installer en Eretz Israël. Il arriva en Terre sainte accompagné de nombreux de ses 'hassidim dans la ville de Acco, roch 'hodech 'hechvan. Il voyagea jusqu'à Jérusalem, mais tomba malade immédiatement. Tragiquement, entre la maladie et le manque de sécurité à cause des arabes, il ne put jamais aller prier au Kotel, ce qui était le rêve de sa vie. Son fils Rabbi Élâzar Mendel z.t.l lui succéda. La communauté des 'hassidim de Lelov existe encore aujourd'hui en Eretz Israël. Malheureusement, la communauté de Przedborz  qui comptait 4500 juifs fut assassinée à Tréblinka H.Y.D.
Rabbi Moché Tolédano z.t.l de Meknès auteur du sefer "Mélékheth Hakodech".
Rabbi Yéhyiel Mordekhaï Gordon z.t.l, Roch Yechiva de Lomza. Il fit partie des Raché Yechivoth qui voyagèrent aux États-Unis dans le but de rassembler des fonds, durant la 2ème guerre mondiale. (1965).
Rabbi Yékoutiel Arieli z.t.l, Rav de Zikron Yaâov Israel.
Rabbi Yits'hak HaKohen Huberman z.t.l, le tsadik de Ranana, Israël. Né en 1896 décédé en 1977. Né à Tomashov (Tomaszow Lubelski), près de Lublin. La première synagogue dans cette ville a été construit en 1594, mais après les massacres de Chmielnicki de 1648 à 1649, seulement 18 des 200 familles sont resté vivant. En 1940, Staline Y.C. a expulsé 200.000 Juifs polonais, y compris Rav Its'hak, dans des camps de travaux forcés en Sibérie et ailleurs. Après la guerre, Rav Its'hak était le rav pendant six ans en Allemagne avant de monter à Erets Yisrael à Raanana. Rav Its'hak a écrit une collection de Hidouchim sur la Megillat Esther et intitulé, Higidah Esther, à la mémoire de sa mère et auteur du sefer "Bérakha Méchoulechet".
A la réussite et Réfoua Chéléma de tout le Âm Israël, Amen
et en particulier:

  • Sarah Bat Fortuné
  • Liliane Odaya Bat Fortuné
  • Haim Eliezer Ben Tila
  • Elie Eliyahou Ben Victorine  Lévy
  • Michelle Rachel bat Shoshanna 
  • Guila Bat Ilana
  • Amram Ben Ilana
  • Amram Ben Hana
  • François Ben Adam
Vidéos
Histoires de nos sages et Paracha


Léilouy Nichmat 
 de tous les défunts du
 âm Israël

 
CHABBAT CHALOM
à tout le Âm Israël, Amen

Partagez cet article
Facebook LinkedIn Twitter Hyves Google+