Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

samedi 23 juillet 2016

Le 17 Tamouz qui tombe Chabbat et repoussé au dimanche comme cette année 2016


Chalom Oubrakha et Boker Tov les amis
Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël Amen  

Halakha No 1
Le 17 Tamouz qui tombe Chabbat et repoussé au dimanche comme cette année 2016
Quand le 17 Tamouz n’est pas repoussé au dimanche, si il y a une Mila le 17 Tamouz (qui tombe en son temps), le Mohel, le père de l’enfant, le Sandak ou encore un Hatan dans les 7 jours de son mariage, ont l’obligation de jeûner.
Par contre pour cette année 5776/ 2016, le jeune du 17 Tamouz tombe Chabbat et il est repoussé au dimanche 24 juillet 2016 soit le 18 Tamouz,  par conséquent, seulement
     a)    le H’atan dans les 7 jours de son mariage,
     b)   le Mohel,
     c)    le père de l’enfant
     d)    le Sandak
Seront autorisés après la moitié de la journée (après Hatsot), environ vers 13h30 pour Israël, casser le jeune et manger mais après avoir prié Minha mais les autres personnes jeunerons.
Mais s’il y a dans la synagogue une coutume de jeuner ont devra suivre la tradition de l’endroit.
Références : Guémara Érouvin, page 40b, Rabbi Méïr de Rothenburg z.t.l. dans  le MahaRam de Rothenburg Siman 227, Rabbi Yossef Karo z.t.l  dans le tour Choul’han Âroukh section Ora’h Haïm  Siman   559 Saïf  9, Rabbi Éliya Chapira z.t.l   dans Éliya Rabba Siman  559 Saïf Ot 25, Rabbi Yaâkov Méchoulam Oreinchteïn z.t.l dans Yéchouôt Yaâkov section Ora’h Haïm Siman 559 Saïf  Katan 5, Rabbi Abraham Danzig z.t.l. dans Hayé Adam Klal 136 Siman 24, Rabbi Chlomo Ganzfried z.t.l  dans le Kitsour Choul’han Âroukh Siman 125 Saïf 8, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 559 Saïf  Katan 37 et dans Chaâré Tsioun Saïf  Katan 39, Rabbi Chlomo  Zelmann Auerbach dans Chalmé Moëd page 474,  Rabbi Malkiel Tsvi HaLévy Tenenbaum z.t.l. dans son Responsa Divré Malkiel volume 3 Siman 26, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans son Responsa Yéhavé Daât volume 3 Siman 37 et dans le H’azon Ovadia Halakhot les 4 Taâniyot page 46 et 394, Responsa Vayaân Moché section Orah Haim Siman 77, Responsa Kiryat Hana David volume 2 Siman 75, Rabbi Moché Malka Chlita dans son Responsa Vééchiv Moché Siman 36, Rabbi Yits’hak Ben Moché de Vina z.t.l.  dans le Or Zarouâ Halakhot de deuil Siman 140, Rabbi Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l  dans le Responsa Or Létsiyone Volume  3 Perek 29 Siman 9, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd dans le livre des 4 jeunes Siman 559 Saïf  90, Rabbi Its’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Ora’h Haïm siman 550 et dans Kitsour choulhan Aroukh Yalkout Yossef  Even Haézer Perek 18. et  dans Yalkout Yossef Halakhot des 4 jeunes page 533  Saïf 9 et dans le Kitsour Choul’han Aroukh, Yalkout Yossef dans le chapitre (ceux qui sont obligés de jeûner ou pas) Saïf Katan 7.

Halakha No 2
Les soldats et les gardes de sécurité, qui pourrait être affecté le jour du  jeûne du 17 Tamouz en raison de chaleur excessive, ils seront autorisés de boire comme d'habitude afin qu'ils puissent exercer correctement leurs fonctions.
Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choulhan Aroukh section Orah Haim siman 554 saif 6, Rabbi Israel Méir Hacohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 554 Saïf Katan 11,  Rabbi Tsiyon Aba Chaoul z.t.l. dans Or Létsiyon volume 3 chapitre 29 saif 10, Rabbi Moché Fenshtein z.t.l. dans Iguérot Moché section Orah Haim volume 4 siman 114, Rabbi Haïm Pinhas Chanberg z.t.l, Rabbané Beth Oraa Tribunal Rabbinique Oel Yossef  question 133469

Les personnes qui souffrent d’un petit maux de tête, pourront prendre un cachet qui n’a pas bon goût, dans un premier temps, essayer de l’avaler sans eau, si ce n’est pas possible, il sera autorisé de prendre un petit peu d’eau et nous avions bien mentionné qu’un violent mal de tête rend exempt du jeûne.
Références : Rabbi Yossef Chlomo Auerbach z.t.l. dans Achré Aïch, Volume 3, page 449, Rabbi Binyamin Houta chlita  dans Ki Ba Moëd, page 15 Saïf Katan 43.

Même si le jeune est repoussé au Dimanche, nulle personne ne peut s’autoriser de manger, sans problème de santé.
Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh, Siman 550, Saïf 1, Rabbi Éliyahou Chapira z.t.l  dans Éliyahou Rabba 549 Ot 7 , Rabbi Israël Meïr Hacohen z.t.l. dans Biour Halakha Siman 550, Rabbi Haïm Hizkiyahou Médini z.t.l. dans Sdé Hémed Section 2 Siman 2.


Aphorisme de nos sages
Tends la main à qui en a besoin, tu t'en feras un ami, qu'il soit ton pire ennemi, ou bien ton voisin
Hilloula du 18 Tamouz

Rabbi Abraham z.t.l. (Maskileison) ben Yehouda Leib z.t.l. auteur du Maskil Léétan explication sur la Guémara Moed et Kodashim, Beer Abraham commentaire sur le Talmoud, Nahal Etan sur le Rambam et Yad Abraham sur le Choulhan Aroukh section Yoré Déâ. (1788-1848)
Rabbi Betsalel Rekov z.t.l.
Rabbi Chitrit z.t.l
Rabbi 'Haïm Iffergan z.t.l.
Rabbi 'Haïm Meir Yechiel Shapira z.t.l.  Hongrie- Brooklyn- Bné Brak,  (1907-2007).
Rabbi Marie Yoseph Kapah z.t.l. Yémen - Jerusalem Dayan du Bet Din Hagadol auteur du Emounot VéDéôt commentaire sur le Kouzari sur le Hovat HaLévavot sur les Michnayot et beaucoup d’autres livres il a traduit la lettre de Maïmonide….(1917-2000)
Rabbi Massôd Rafael Ben-Moha z.t.l.  Auteur du Pardes Rimonim.
Rabbi Moché David Ashkenazi z.t.l. auteur du Béer Chéva (1855).
Rabbi Naana z.t.l.
Rabbi Shitrit z.t.l.
Rabbi Shmouel Satine Katz z.t.l. de Frankfort (1719)
Rabbi Yaâkov Aryé z.t.l. fils de Rabbi Shlomo de Rardzimin z.t.l. (1877)
Rabbi Yaâkov Aryé Guterman z.t.l.  Ses Divré Torah ont été écrit dans le Bikouré Aviv sur le Houmash et Divé Aviv sur le Midrash de Bérechit. (1792-1874).
Rabbi Yéhoshoua z.t.l. de Tomoshov (1907)
Rabbi Yéhouda Halévi Eidel z.t.l. de Slonim Zamosc Galice, auteur du Afiké Yéhouda (1757 - 1805).
Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen