Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mardi 27 septembre 2016

Allumage des bougies de Roch Hachana (Suite)

Allumage des bougies de Roch Hachana (Suite)

Halakha 1
La plupart des décisionnaires mentionne qu’il faut quitter la bénédiction  Léadlik Nèr Chèl Yom Tov 
Certains ont la tradition de réciter Léadlik Nèr Yom Hazikaron, mais la plupart des décisionnaires mentionne qu’il n’y a pas de source Halakhique à cette coutume.

Références : Guémara Yérouchalmi Pérek Aroé et dans le Pérek Hamévi Kadé Yayin, Guémara Péssah’im 7b, Rabbi Moché Ben Maïmone z.t.l. dans le Rambam Perek 5 Halakhot Chabbat Halakha 1, Rabbi Ôvadia Yossef z.t.l. dans le Responsa Yabiâ Omer Volume 2 Siman 16 et dans Yabiâ Omer volume 9 or Hahaïm Siman 24 page 34 et Yabiâ Omer volume 10 Siman 21 page 29 et dans Yéhavé Daât Volume 3 siman 34, Rabbi Yossef Yits’hak Chlita dans Yalkout Yossef Halakhot Chabbat page 159 et page 552, Chéérit Yossef volume 3 page 387.
Le deuxième soir de Roch Hachana
Le deuxième soir, mardi soir 2015 on allumera les bougies à partir d’une bougie d’une flamme existante puisqu’il est interdit d’allumer une nouvelle flamme un jour de fête, il sera permis d’allumer les Nerot (veilleuses) du 2ème Yom Tov proche de la nuit et il n’y a pas d’obligation d’attendre après la sortie des étoiles ou la fin du 1er Yom Tov.
Références Rabbi Yéchaâya Halévi Horowitz z.t.l. dans le Chlah Hakadoch dans la Guémara Péssah’im page 23, Éliyahou Rabba siman 488 Ot 7, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura siman 514 Saïf Katan 33, Rabbi Yossef Yits’hak Chlita dans Yalkout Yossef Halakhot coutume de Roch Hachana siman 584 Saïf 9, , Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd Siman 599 Saïf 4.

Les femmes allumeront les deux bougies de la fête en récitant la bénédiction mentionnée plus haut :

Halakha 2 
Les jeunes filles
Pour la plupart des décisionnaires les jeunes filles habitant chez leur parent allumeront, sans réciter la bénédiction et s’acquitteront de la bénédiction de leur mère.

Références Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh, Ora’h Haïm Siman 263 Saïf 6 et 8, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura, Siman 263 Saïf Katan 27 et 28 et 31, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l dans Yabiâ Omer Volume. 9 Siman 108 et dans Yéhavé Daât, volume 2 Siman 32, Otsar Hadinim page 208, Rabbi Yéhochouâ Zilber dans Az Nidbarou volume 3 Siman 1, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita Yalkout Yossef Halakhot siman 263 Saïf 9 et siman 264 Saïf 2. Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans Rav Péâlim volume 2 Yoré Déâ siman 2 et dans le Ben Ich Hay 2eme année Parachat Noah Ot 11, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l , dans le Birké Yossef siman 263 Saïf Katan 3, Rabbi Chlomo Klouguer z.t.l. dans Tov Taâm Vadaât Mahadoura Tlitaa siman 98, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l dans Responsa Rouah Haïm Siman 223 Ot 2, Rabbi Chnéour Zelmann z.t.l de Lyadi auteur du Tanya dans le Choul’han Aroukh HaRav Orah Haïm siman 213 Saïf 7. Les jeunes filles Achkanaz Les jeunes filles Achkanaz habitant chez leur parent allumeront, en récitant la bénédiction. Références Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans le Choul’han Aroukh, Ora’h Haïm Siman 263 Saïf 6 et 8, Rabbi Moché Yéhochouâ Yéhouda Leïb le Maharil Mouline dans son Responsa Maharil Siman 53, Rabbi Ménahem Ségal Flak z.t.l. dans son responsa Hélek Lévy Siman 85, Rabbi Yéhyiel Mickal Halévy Epstein z.t.l dans Aroukh Hachoul’han siman 263 Saïf 7.

Hiloulot 24 Eloul
  • Le prophète Habakouk z.t.l
  • Rabbi Israël Meïr HaCohen z.t.l de Radin, l’un des grands leaders de la Torah en Pologne et en Lituanie, auteur de 21 Séfarim, le » ‘Hafets ‘Haïm » sur la médisance, Michna Béroura un commentaire en six volumes sur le Choulhan Aroukh, Ahavat Hessed sur la mitsva de prêter de l’argent, Chem Olam, Commentaire sur Les Parachiyot, Davar Béîto sur la nourriture interdite, Homat Hadat sur le Moussar, Iguérot Hahafets Haim, Kountras Tiférét Adam, Likouté Hlakhot, Mahané Yisrael pour les juifs servant dans les armées non-juifs, Nidhé Yisrael pour ceux qui habite là où il y avait peu de Juifs dans la Torah, Séfer Hamitsvot Hakatsar, Torah Or, Torat Habayit, Tsipita Lichouâ, Zékhor Lémiryam, (1835 -1933) 
  • Rabbi ben Sion Méïr ‘Haï Ouziel z.t.l, Rav de Salonique , Grand Rabbin séfarade en Israel, A 20 ans, il a servi comme Rav de la grande assemblée de Jérusalem et a fondé une école pour orphelins de Jérusalem, auteur du « Michpaté Ouziel ». (1880-1953) 
  • Rabbi David Aminoff z.t.l, Grand Rabbin de Samarkand (1940) 
  • Rabbi Haïm Mélikobski z.t.l Rosh Yéchiva à Safed (1993) Rabbi Its’hak Flusberg z.t.l Né à Tel-Aviv, Rosh Yéchiva à Tiferet Hakarmel a Haifa(1941 à 2004). 
  • Rabbi Ménashé Matlob Sathon z.t.l, l’un des grands leaders de la Torah en Israël, auteur du Kénisiah LéChem Shamayim et Pithé Chochanim (1876). 
  • Rabbi Yéhézkiel Abramski z.t.l Dayan de Sloutsk et Londres, Eretz Yisrael a écrit 25 séfarim, le plus connu est Hazon Yechezkel, un commentaire sur la Tosséfta. (1886-1976). 
  • Rabbi Yossef Baabad z.t.l, auteur du Minhat Hinouck un commentaire sur Sefer HaHinouck, Rav de Tarnapol, Pologne (1874).

Par le mérite des Tsadikim, qu’Hachem protège tout le Âm Israël, Amen

Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d’Israël Amen
et en particulier mon épouse Sarah bat Fortuné,
Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita, 
Aaron ben Sarah, Lior Ben Rahel, 
Simha bat Shafia. Haim Eliézer Ben Tilah 
Léon Yéhouda ben Rahel véElichä 
Anael bat Chlomo Amen


Léilouy Nichmat 
De tous les défunts du âm Israël et en particulier 
Sarah Bat Rosa z.t.l. 
Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l. 
Gérard Guerchon Ben Yitshak 
Fortuné Bat Camille Camouna 
Rabbi Yossef Haïm Sitruk Chlita ben Emma, z.t.l.