Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

lundi 19 septembre 2016

Quelques traditions sur la Cérémonie du Tachlikh (suite)

Voici quelques traditions sur la Cérémonie du Tachlikh

L'après-midi du premier jour de Roch Hachana, après Min'hah, on se rend au bord de la mer, ou sur la rive d'un fleuve, ou près d'un puits contenant de l'eau, afin d'y réciter des versets des prophètes et les prières appropriées.

Il est intéressant de noter que Tachlikh est pratiqué de façon différente  selon les lieux :
Quand on dit le verset 
" יָשׁוּב יְרַחֲמֵנוּ יִכְבֹּשׁ עֲו‍ֹנֹתֵינוּ וְתַשְׁלִיךְ בִּמְצֻלוֹת יָם כָּל חַטֹּאותָם "
"Et Tu jetteras" leurs péchés dans les profondeurs de la mer

 on a l'habitude de secouer le bas des vêtements dans la direction de  l'eau.
a) D’autres  jettent  une pierre dans  l’eau et/ou secouent leurs poches ou leurs  vêtements,
b) Certains secouent seulement leur mouchoir,
c) Les juifs du Maroc, retourne leurs poches,
d) Les juifs de Tunisie,  crache dans l'eau pour manifester ce rejet,
e) Les juifs du Kurdistan s'immergent complètement pour se laver de leurs  péchés
f) Les juifs d'Europe de l'Est jettent des morceaux de pain (pour les poissons)
g) Les juifs de Syrie utilisent un bassin alimenté par un tuyau d'eau courante.
h) Les  juifs Kurdes sautent dans l'eau au cours de la cérémonie.
i) Les Juifs séfarades et orientaux semblent avoir observé le rite de tachlikh depuis le XVI ème siècle, suivant le rituel de Rabbi Yitshak Louria ZTL.
j) Les kabbalistes secouent leurs habits pour se libérer des «écorces » de péchés qui se sont formées au cours de l'année et récitent de nombreux extraits du Zohar. 
Leur acte se fonde sur un énoncé talmudique  la propreté des vêtements est un signe de pureté morale. 
Tachlikh devient en quelque sorte un geste purificateur, l'expression de la volonté de l'homme de se débarrasser de ses péchés.

Référence à cette coutume
La première référence à cette coutume est attestée dans le Séfer Hamabaril (XVe siècle) de Rabbi Yaacov Môlline z.t.l..  Bien qu'il interdise l'usage des miettes de pain pendant la cérémonie, on ne tint pas compte de cette interdiction.

Certains rabbanim rejetèrent la coutume du tachlikh, déclarant qu'il s'agissait d'une superstition d'origine non juive, tendis que d'autres la comprennent comme le tribut payé au Créateur, dont l’œuvre de  Création débuta à Roch- Hachana et qui eut pour premiers témoins les poissons. 

Les poissons et Tachlikh
Ce serait aussi la raison pour laquelle il est recommandé de pratiquer ce rituel au bord de l’eau  où vivent des poissons comme il est mentionné dans le psaume 121 «ni il s’endort ni ne sommeille le gardien d’Israël  » à l’instar  des poissons qui n’ont ni paupières et ne ferment  point les yeux. .

D’autre raisons de la pratique de Tachlikh

a) à l'époque on enduisait, les rois juifs près d’une source d’eau  à Roch Hachana, nous proclamons qu’Hachem est le roi du monde.

b) Quand notre ancêtre, Abraham, s'en allait lier son fils Its’hak, [sur l'autel], mais le Satan se transforma en fleuve, si bien que l'eau atteignit son cou. Abraham s'écria : " Sauve-nous, Hachem, car l'eau menace nos vies ! " Et ils furent sauvéיs (Tan'houma, Vayikra 25.) (Maharil)

c) Selon le Zohar, une rivière profonde symbolise la loi, la compréhension, la capacité de sonder les profondeurs de la connaissance, de développer et de tirer des conclusions. " Il y a des eaux, enseigne le Zohar, qui produisent des hommes sages et il y a des eaux qui produisent des sots. "

d) On a l'habitude d'aller là où il y a des  poissons  pour rappeler, que nous nous sommes comme des poissons, qui peuvent être piégé  dans les maillons du filet, (de la vie et de la mort)

e) Dans le livre de prière des communautés yéménites la prière de Tachlikh nais pas mentionné, mais les Yéménites qui habite maintenant en Israël le pratique.

Un geste purificateur
Tachlikh devient en quelque sorte un geste purificateur, l'expression de la volonté de l'homme de se débarrasser de ses péchés.

Références; Yalkout Chimôni Parachat Vayéra siman 99, Chaâr Hakavanot sujet de Roch Hachana page 90b, Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans Darké Moché Siman  583 Ot 2 et dans le Choul’han  Aroukh  Haga Ora’h Haïm siman 583 saif 2, Rabbi Moché Yéhochouâ Yéhouda Leïb z.t.l le Maharil Mouline dans ses Drachot Halakhot chofar page 38a, Rabbi Abraham Yits’hak Shperling z.t.l dans Taâmé Haminhaguim Ot 724, Rabbi Mordékhaï Yafé z.t.l siman 583 Ot 2, Rabbi Abraham David Wahrman z.t.l de Voutchatch dans Mahazé Abraham,  Kountras H’azon laMoëd, Rabbi Haïm Arié Leïb Pinster z.t.l dans Chaâr bat Rabim, Rabbi Yossef Chalom Éliachiv z.t.l dans Achré Haïch page volume 3 page 86, Rabbi Binyamin Hotta Chlita dans Ki Ba Moëd siman 598 Ot 17 page 87. Yalkout Chimôni Parachat  Vayéra siman 99, Zohar Hakadoch Parachat Vayikra 18, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le ben Ich Haï Parachat Nitsavim, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l  dans Yéhavé Daât volume 1 Siman 56, Rabbi Yaâkov Friedman z.t.l dans Ohalé Yaâkov page 149b, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l dans Michna Béroura Ora’h Haïm siman 583, Rabbi Chnéour Zelmann z.t.l  de Lyadi auteur du Tanya dans le Choul’han Aroukh HaRav, Rabbi Raphael Abraham Chalom Mizra’hi z.t.l Chaârabi dans Chémène Sassone volume 3 Drouché Roch Hachana Ot 12, Kovets Ha-Igour volume 10 au nom du Rabbi Chalom Chaârabi z.t.l, Rabbi Chémouel Baroukh z.t.l Ganout Kovets Beth Din Oraa Halakhot Roch Hachana siman 40 Saïf 43, 44,45, Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Halakha chapitre 15,  Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Halakha  chapitre 15, Rabbi Yossef Haïm dans le ben Ich Haï Parachat Nitsavim saif 12  et dans le responsa Torah Lichma siman 145, Rabbi Yaâkov  Haïm Sofer z.t.l  dans Kaf Hahaïm siman 583 Ot 33, Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l dans Tsiporène Chamir siman 12, Rabbi Haïm Palaggi z.t.l. dans Moëd Lékhol Haï siman 13ot 70,: Rabbi Mickal Yéhyiel Halévy Epstein z.t.l  dans Aroukh Hachoul’han siman 583 Ot 4, Rabbi Éliyahou de Kalich, Rabbi Éliézer Mélamed Chlita dans Péniné Halakha  chapitre 15, Rabbi Yits’hak Chapira dans Elef Hamaguen Siman 598 Saïf 7 , Rabbi Abraham Dantzig z.t.l.  dans H’ayéAdam, Klal 144, Siman 15, Rabbi Chémouel Baroukh Ganout Kovets Beth Din Oraa Halakhot Roch Hachana siman 40 Saïf 43, 44,45: Guémara Sanhédrin page 89b, Yalkout Chimôni Parachat  Vayéra siman 99, Zohar Hakadoch Parachat Vayikra 18 et Parachat Nasso page 130b, Rabbi Moché Isserlas z.t.l dans le Choul’han  Aroukh  Haga Ora’h Haïm siman 583, Rabbi Moché Yéhochouâ Yéhouda Leïb z.t.l le Maharil Mouline dans ses Drachot Halakhot chofar page 38a, Rabbi Yossef Haïm z.t.l dans le Ben Ich Haï Parachat Nitsavim, Rabbi Ovadia Yossef  z.t.l dans Yéhavé Daât, volume 1, Siman  56.


APHORISME
La plus petite des âme juive a le pouvoir de résister à toutes les tentations du monde.
 Zohar Hakadoch
  • Hiloulot 17 Eloul
  • Rabbi Hillel David Sathon z.t.l d’Aram Tsova, auteur du  Ar’ha Ou’Mérapé.
  • Rabbi ‘Haïm Chmouel HaCohen Koneverti z.t.l Rav de Tivéria
  • Rabbi Yaâkov Makhlof z.t.l
  • Rabbi Moché Ben Yaâkov Tolédano z.t.l de Meknes
  • Rabbi Chmouel Elalouf z.t.l. de jerusalem
  • Rabbi Moché Bélaich z.t.l (1909)
  • Rabbi Sassi ben ‘Houati HaCohen z.t.l de Djerba et Tsfat. Auteur du  Porekhet HaMasakh et Midrasho chel Shem Véêver commentaires sur le Talmoud et la Torah (1971)
  • Rabbi ‘Haïm Benbénichti z.t.l disciple de Rav Yossef Trani. Né à Constantinople, Av Bet Din de Tita (près d’Izmir) auteur du Kénesset HaGuédola (1603 – 1673)
  • Rabbi Nathan Nata Shapira z.t.l, le Maguid de Lublin (1752),
  • Rabbi Yossef Yoska de Douvna z.t.l, auteur du Yéssod Yossef sur le Moussar, étudiant du Maguid de Mezritch. (1800).
  • Rabbi David Dov Taub z.t.l, Av Bet Din de Dabrizinsk, auteur du Binyan David (1899).
  • Rabbi Yaâkov Kopil Reick z.t.l, Rav de Budapest. (1838 -1929)
  • Rabbi Yaâkov Makhlouf z.t.l de Tripoli
  • Rabbi Yossef Yoske Halévy z.t.l disciple du Baal Shem Tov éleve du Baâl Chem Tov (1800) chef spirituel de la communauté de Prague en 1598 et est devenu le Rav de Prague, où il a servi jusqu’à sa mort. Il est né en l’an 5273 (1513), son père était rabbin de Betsalel Vermezia. Sa lignée a été retracée au roi David. Il était l’un des plus grands sages ashkénaze (Juifs d’Europe). Pour une période de 20 ans, il a été le rabbin de Nicholsburg.  En l’an 1573, il installe à Prague et a fondé une grande salle d’étude qui a servi de lieu de rencontre pour les sages de son temps, Il est devenu célèbre en tant que Gaon (génie),

Refoua Chelema et RéusiteRefoua

Toutes les Halakhot sont dédiées* pour la protection et la Réfoua Chéléma *de tout le peuple d'Israël* Amen et *en particulier* 

🌹mon épouse Sarah bat Fortuné,
🌹Rabbi Moshé Ben Raizel  _Admour de Kalov_
🌹Rabbi Yossef Haïm Sitruk  ben Emma,Chlita
🌹Rabbi Haïm Chalom ben Bedra Chlita,
🌹Haim Eliézer ben Tila,
🌹Aaron ben Sarah,
🌹Lior Ben Rahel.
🌹Zohara Ginette bat Rivka
🌹Riva Bérakha Bat Bentkia
*Amen*

Léilouy Nichmat

De tous les défunts du âm Israël et en particulier
  • Sarah Bat Rosa z.t.l.
  • Georges Yitshak Ben Hénéna ouben Chlomo z.t.l.
  • Gérard Guerchon Ben Yitshak
  • Fortuné Bat Camille Camouna
👨❤️‍👨Bonne journée à vous tous❤❤