Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

dimanche 29 novembre 2015

La 9ème bénédiction de la Amida :

Lundi 30 Novembre 2015 / 18 Kislev 5776

La 9ème bénédiction de la Amida :

La 9ème bénédiction de la Amida :
La 9ème bénédiction de la Amida de la prière quotidienne, s'appelle Birkat Hachanim. C’est la bénédiction par laquelle nous demandons à Hachem de nous gratifier de pluies bénéfiques.
En dehors d’Israël, on commence à demander la rosée et la pluie (Barekh Alénou) la veille du 4 décembre. L’année où le mois de Février comprend 29 jours, comme cette année 2016, on commencera Barekh Alénou, la veille du 5 décembre. Tel est l’usage en Europe et aux Etats-Unis...
Si l’on a omis de dire Barekh Alénou, en hiver, le Din est que l’on doit recommencer la Amida.  Il faut avoir en tête plusieurs détails: ...
C’est un peu complexe mais chacun peut comprendre :) 
En cas d’oubli :
a) En cas d’oubli de Barèkh Alénou (la personne a récité la prière de l'été au lieu de la prière de l’hiver) si on en prend conscience lorsqu’on n’a pas encore prononcé les mots de « Baroukh Ata A.D.O.N.A.Ï » qui figure dans la conclusion de la bénédiction de Mévarèkh Hachanim, on reprendra depuis le début de Barekh Alénou, puis on poursuivra la “Amida”.
Voici les 2 bénédictions :
En été :
בָּרְכֵנוּ ה' אֱלהֵינוּ בְּכָל מַעֲשֵי יָדֵינוּ. וּבָרֵךְ שְׁנָתֵנוּ בְּטַלְלֵי רָצון בְּרָכָה וּנְדָבָה. וּתְהִי אַחֲרִיתָהּ חַיִּים וְשָׂבָע וְשָׁלום כַּשָּׁנִים הַטּובות לִבְרָכָה. כִּי אֵל טוב וּמֵטִיב אַתָּה וּמְבָרֵךְ הַשָּׁנִים: בָּרוּךְ אַתָּה ה' , מְבָרֵךְ הַשָּׁנִים:
En Hiver :
בָּרֵךְ עָלֵינוּ ה' אֱלהֵינוּ אֶת הַשָּׁנָה הַזּאת. וְאֶת כָּל מִינֵי תְבוּאָתָהּ לְטובָה. וְתֵן טַל וּמָטָר לִבְרָכָה עַל כָּל פְּנֵי הָאֲדָמָה. וְרַוֵּה פְּנֵי תֵבֵל וְשַׂבַּע אֶת הָעולָם כֻּלּו מִטּוּבָךְ. וּמַלֵּא יָדֵינוּ מִבִּרְכותֶיךָ וּמֵעשֶׁר מַתְּנות יָדֶיךָ. שָׁמְרָה וְהַצִּילָה שָׁנָה זו מִכָּל דָּבָר רָע. וּמִכָּל מִינֵי מַשְׁחִית וּמִכָּל מִינֵי פּוּרְעָנוּת. וַעֲשֵׂה לָהּ תִּקְוָה טובָה וְאַחֲרִית שָׁלום. חוּס וְרַחֵם עָלֶיהָ וְעַל כָּל תְּבוּאָתָהּ וּפֵירותֶיהָ. וּבָרְכָהּ בְּגִשְׁמֵי רָצון בְּרָכָה וּנְדָבָה. וּתְהִי אַחֲרִיתָהּ חַיִּים וְשָׂבָע וְשָׁלום. כַּשָּׁנִים הַטּובות לִבְרָכָה. כִּי אֵל טוב וּמֵטִיב אַתָּה וּמְבָרֵךְ הַשָּׁנִים: בָּרוּךְ אַתָּה ה' , מְבָרֵךְ הַשָּׁנִים:
 Réferences : Rabbi Moché Bar Maimon z.t.l. dans le Rambam chapitre 10 des Halakhot relatives à la prière, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choulh'ann Aroukh section Orah Haim Siman 117, Rabbi David Yossef Chlita dans Halakha Béroura à la fin du Siman 114 Saif 14. 
Halakha No 2
La 9ème bénédiction de la Amida : 

En cas d’oubli :
b) Si cette prise de conscience (oubli de Barekh Alénou) a lieu lorsqu'on a déjà prononcé les mots de « Baroukh Ata A.D.O.N.A.Ï » figurant dans la conclusion de la bénédiction de Mévarèkh Hachanim - mais sans avoir, toutefois, dit « Mévarèkh Hachanim » , on prononcera les mots « Lamédéni H'oukékha ». C’est un verset de Tehilim, et l’on reprendra, ensuite,  le début de la Bérakha : Barèkh Alénou.
בָּרְכֵנוּ ה' אֱלהֵינוּ בְּכָל מַעֲשֵי יָדֵינוּ. וּבָרֵךְ שְׁנָתֵנוּ בְּטַלְלֵי רָצון בְּרָכָה וּנְדָבָה. וּתְהִי אַחֲרִיתָהּ חַיִּים וְשָׂבָע וְשָׁלום
כַּשָּׁנִים הַטּובות לִבְרָכָה. כִּי אֵל טוב 
וּמֵטִיב אַתָּה וּמְבָרֵךְ הַשָּׁנִים
Lamidéni Houkékha בָּרוּךְ אַתָּה ה:
c) (la personne a récité la prière de l'été au lieu de la prière de l’hiver) si on se rend compte de l'oubli de Barèkh Alénou lorsqu'on a déjà conclu la bénédiction de Mévarèkh Ha-Chanim (sans avoir, toutefois, entamé la prochaine bénédiction, qui est celle de « Tékâ Béchofar Gadol » on insérera entre Mévarèkh Ha-Chanim et Tékâ Béchofar Gadol, la phrase suivante : « Vétène Tal Ou-Matar Librakha » (donne nous de la rosée et de la pluie et uniquement ces trois mots), puis on poursuivra la 'Amida.
En été :
בָּרְכֵנוּ ה' אֱלהֵינוּ בְּכָל מַעֲשֵי יָדֵינוּ. וּבָרֵךְ שְׁנָתֵנוּ בְּטַלְלֵי רָצון בְּרָכָה וּנְדָבָה. וּתְהִי אַחֲרִיתָהּ חַיִּים וְשָׂבָע וְשָׁלום כַּשָּׁנִים הַטּובות לִבְרָכָה. כִּי אֵל טוב וּמֵטִיב אַתָּה וּמְבָרֵךְ הַשָּׁנִים: בָּרוּךְ אַתָּה ה' , מְבָרֵךְ הַשָּׁנִים:
« Vétène Tal OuMatar Livrakha »
תְּקַע בְּשׁופָר גָּדול לְחֵרוּתֵנוּ. וְשָׂא נֵס לְקַבֵּץ גָּלֻיּותֵינוּ. וְקַבְּצֵנוּ יַחַד מֵאַרְבַּע כַּנְפות הָאָרֶץ לְאַרְצֵנוּ בָּרוּךְ אַתָּה ה' , מְקַבֵּץ נִדְחֵי עַמּו יִשְׂרָאֵל
d) Dans ce cas précis, il est bon de redire Vétène Tal OuMatar Livrakha une nouvelle fois dans la bénédiction de Chémâ Kolénou, juste avant de conclure par « Ki Ata Choméâ Téfilat Kol Pé Baroukh' Ata… »)
שְׁמַע קולֵנוּ ה' אֱלהֵינוּ. אָב הָרַחֲמָן חוּס רַחֵם עָלֵינוּ. וְקַבֵּל בְּרַחֲמִים וּבְרָצון אֶת תְּפִלָּתֵנוּ. כִּי אֵל שׁומֵעַ תְּפִלּות וְתַחֲנוּנִים אָתָּה: וּמִלְּפָנֶיךָ מַלְכֵּנוּ רֵיקָם אַל תְּשִׁיבֵנוּ חָנֵּנוּ וַעֲנֵנוּ וּשְׁמַע תְּפִלָּתֵנוּ:
« Vétène Tal OuMatar Livrakha »
כִּי אַתָּה שׁומֵעַ תְּפִלַּת כָּל פֶּה בָּרוּךְ אַתָּה יהְוָה, שׁומֵעַ תְּפִלָּה
Références : Rabbi Moché Bar Maimon z.t.l. dans le Rambam chapitre 10 des Halakhot relatives à la prière, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choulh'ann Aroukh section Orah Haim Siman 117, Rabbi David Yossef Chlita dans Halakaa Béroura à la fin du Siman 114 Saif 14. 
          Ne juge pas les autres de par leur famille, car d’illustres
grands maîtres viennent de familles très modestes.
Rabbi Ménahem Haméiri
 
Hilloulot du 18  Kislev
Hilloulot du 18 Kislev
Rabbi Abraham z.t.l fils du Rambam auteur du Hamaspik Léôvdé Hachem (1236).
Rabbi Aryé Leib Darshan z.t.l,  de Posen (1736)
Rabbi Baroukh de Méziboz z.t.l petit fils du Baâl Chem Tov auteur du Amarot Téhorot  (1757- 1810).
Rabbi Chlomo Tangi z.t.l du Maroc, il avait l'habitude d'étudier avec Éliyahou HaNavi tous les Motsaé Chabath (fin de Chabat) seulement sa femme le savait. Il arriva qu'elle regarda dans la pièce où son mari étudiait et elle vit une grande lumière qui émanait de la pièce. Plus tard, son mari lui apprit la nature spécifique de cette lumière. (1897)
Rabbi Eliézer Zéèv Rosenbaum z.t.l,  de Rackov (1998)
Rabbi Eliezer Zéèv Rosenbom z.t.l Admour de Raa'hov  (1998)
Rabbi 'Haïm Agayof z.t.l,  , Roch Yéchivat Harambam (1996)
Rabbi Haïm Tsvi Arnrekh z.t.l
Rabbi Haïm Tsvi Ehrenreich z.t.l,, Né en Savrantz, Av Beth Din de Mahd plus de 30 ans. Auteur responsa Kav Haim,  Chaâré Haïm sur Chaâré Ephraim Halakhot de Kriyat Hatorah, Kétset Hamaté sur le Maté Ephraïm (de Rav Ephraïm Zalman Margulies de Brodt) sur les Halakhot  de Hodech Eloul et Hodech Tichri. (1875 - 1936).
Rabbi Halfon Lébaton z.t.l,  
Rabbi Makhlouf Iddan z.t.l Rav de Tunis auteur du Mélo Haômer (1946).
Rabbi Mâtok Hatab z.t.l auteur du Ora Véssimha (1926)
Rabbi Moché David HaCohen Douek z.t.l  Un des leaders d'Aram Tsova.
Rabbi Mordékhaï Alishberg z.t.l,  de Boisk (1889)
Rabbi Mordékhaï Elyasberg z.t.l
Rabbi Tsvi Ménahem Teller z.t.l,, de Skokie. Rosh Yeshiva Bet Midrach LaTorah  (1951-2007).
Rabbi Yékoutiel Shmelké z.t.l,  de Sassov (1857)
Rabbi Yossef Yéhouda Hakim z.t.l
Rabbi Yossef Yitshak Avroutch z.t.l
Rabbi Yossef Yitshak z.t.l,  de Ovritch, fils du Tsema'h Tzédek de Loubavitch, et père de la Rabbanit Shterna Sarah z.t.l,  qui était l'épouse du Rabbi Rashab (1877).
Rabbi Zéèv Frank z.t.l auteur du Toldot Zéèv (1972)
A la réussite et Réfoua Chéléma de tout le Âm Israël, Amen
et en particulier:

  • Sarah Bat Fortuné
  • Liliane Odaya Bat Fortuné
  • Haim Eliezer Ben Tila
  • Elie Eliyahou Ben Victorine  Lévy
  • Michelle Rachel bat Shoshanna 
  • Guila Bat Ilana
  • Amram Ben Ilana
  • Amram Ben Hana
  • François Ben Adam
Vidéos
Histoires de nos sages et Paracha



Léilouy Nichmat 
 de tous les défunts du
 âm Israël

CHAVOUA TOV, BONNE SEMAINE
à tout le Âm Israël, Amen



Partagez cet article

Facebook LinkedIn Twitter Hyves Google+