Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mercredi 3 août 2016

Le mois de Av, consommer la viande et la bénédiction de Chéhé’héyanou

Veille de Roch Hodech Av

Chalom Oubrakha et Boker Tov les amis
Toutes les Halakhot sont dédiées pour la protection et la Réfoua Chéléma de tout le peuple d'Israël Amen  

Le mois de Av, consommer la viande et la bénédiction de Chéhé’héyanou

Halakha 1

Dès le début du mois de Av, nous diminuons la joie, c'est le mois dans lequel il y a eu la destruction des 2 Temples de Jérusalem à 2 époques différentes, à 656 ans d'intervalle, la Guémara Taânit (26b) nous enseigne : «Pendant le mois de Av, le destin du peuple d’Israël ne leur est pas favorable».

a) Le jour de Roch H’odech Av, il est autorisé de manger de la viande et de boire du vin, mais il est mieux de s’en abstenir.

Références  Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Âroukh,  Ora’h Haïm, Rabbi Its’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Moâdim page 558 Siman  551

Ceux autorisé de consommer la viande

Les personnes autorisé de consommer de la viande pendant cette période ?
  • Un malade, même sans gravité,
  • Les garçons en dessous de l'âge de 13 ans, pour les  filles en dessous de l'âge de 12 ans,
  • Une accouchée depuis moins de 30 jours,
  • Une femme qui allaite, qui risque d'engendrer des conséquences négatives sur la santé de l'enfant,
  • Une femme enceinte qui souffre beaucoup de sa grossesse,
  • Les personnes âgées.

Bien que la viande dans nos générations ne soit pas a conseillé.

Halakha 2

La bénédiction de Chéhé’héyanou

a) En semaine, à partir du soir du 17 Tamouz jusqu'à après le 9 Av on ne doit pas réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou sur un nouveau vêtement ou un fruit nouveau
b) Le Chabbat avant Roch Hodech Av, on autorise de réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou
c) Le Chabbat après Roch Hodech Av, on doit s'imposer la rigueur vis-à-vis d'un nouveau vêtement,
d) Le Chabbat après Roch Hodech Av, on autorise de réciter la bénédiction de Chéhé’héyanou sur un fruit nouveau
Références : Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yéhavé Daât volume 1 chapitre 37 et dans Yabiâ Omer volume 2 Yoré Déâ siman 5 Saïf Katan 6 , Rabbi Yéhoudah Ben Chmouël Éhassid z.t.l dans son Séfer HaHassidim, Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh la majorité des Ah'aronim,

e) Pendant les 3 semaines, celui qui a récité par inadvertance la bénédiction du fruit sur un fruit nouveau alors il récitera aussi Chéhé’héyanou.
Références : Rabbi ben Naïm dans Knesset Haguédola volume 2 Orah Haïm siman 34, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Halakhot des jeûnes page 138, Rabbi Mordékhaï Éliyahou z.t.l. dans Darké Halakha page 404, Rabbi Raphaël Ben Rabbi Moshé Rubenstein z.t.l dans son Responsa Avné Nézer siman 428 Ot 5,

f)       Si une femme enceinte voit un fruit nouveau pendant la période des semaines de deuil et en éprouve l'envie de le consommer, elle est autorisée à le consommer,
- pour les Séfaradim avec la bénédiction de Chéhé’héyanou,
- pour les Ashkénazim, sans la bénédiction de Chéhé’héyanou,
Références : Rabbi Haïm Yossef David Azoulay z.t.l dans le Birké Yossef Ot 8, Rabbi Haïm Mordékhaï Margaliot z.t.l dans  Chaâré Téchouva Ot 31, Zékhor LéAbraham Ot 9, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l  dans Michna Béroura Saïf Katan 99, toutes ces références dans le siman 551, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l. Bagdad, dans son Séfer Kaf Hahaïm Ot 211, siman 551, Rabbi Ben Tsion Aba Chaoul z.t.l  dans le Responsa Or Létsion volume 3 chapitre 25 siman 3, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans H’azon Ovadia Taânit page 138, Rabbi Mordékhaï Éliyahou z.t.l. dans Darké Halakha page 404,

g) Pour Roch Hodech, pour les Séfaradim, il est permis de réciter Chéhé’héyanou, les Ashkénazim le permettent a fortiori.
Références : Rabbi Yéhoudah ben Atar z.t.l. Av Beth Din de Fès dans son Responsa Beth Yéhouda page 109b.

APHORISME DU PIRKE AVOT (Maxime de nos Pères)
Rabbi Akiba disait aussi: «L’homme est aimé de D-ieu, puisqu’il a été créé à Son image; Les bne israel sont aimés de D-ieu, puisqu’Il leur a donné un joyau précieux; ainsi qu’il est dit (Proverbes, IV, 2): «Je vous ai donné une bonne doctrine, c’est ma Torah: ne l’abandonnez pas.»
Chapitre 3 Michna 14 : 

Hilloulot du 29 tamouz
  • Rabbi Chlomo Yits'haki (Rachi) z.t.l. France (1040 - 1105).
  • Rabbi Alwan Chimon Avidani z.t.l, Kurdistan, auteur du Maâssé HaGuédolim décédé en 1881.
  • Rabbi Abraham Chaar Arié z.t.l.
  • Le Tanna, Rabbi Yo'hanan HaSandler z.t.l.
  • Rabbi Yossef Wasilsky z.t.l.
  • Rabbi Moché de Zalichin z.t.l, auteur du livre "Michpat Tsedeq".
  • Rabbi Elon Sh. Avidini z.t.l, auteur du livre "Maassé HaGedolim".
  • Rabbi Yitshak Benyamin Mendelowitz z.t.l, Responsable du Beth Din de Ladani, Brooklyh, N.Y.
  • Rabbi Yitshak Chraga Feivel Uraheftig z.t.l, orateur de la Yéchiva Belz à Jérusalem.
  • Rabbi Yohanan HaSandélar z.t.l, Méron Israël.
  • Rabbi Yéhoshoua Boaz z.t.l, auteur du Chilté Hagiborim, commentateur Italien, décédé en 1612.
  • Rabbi Moché de Zalishin z.t.l, auteur du Michpat Tsédek, décédé en 1831.
  • Rabbi Shmouel de Salant z.t.l, Jérusalem.


Par le mérite des Tsadikim, qu'Hachem protège tout le Âm Israël, Amen