Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mercredi 30 avril 2014

2 Halakhot par jour : Une personne qui a un doute dans le compte du Ômer

Jeudi 1er  Iyar Nissan 5774 / 1er Mai 2014

HODECH TOV MEVORAKH  MES AMI(E)S,

 Halakha N°1
Une personne qui a un doute à savoir s’il elle a fait le bon compte du Omer ou bien tout simplement si elle a compté le Omer ou pas, continuera simplement le compte du Omer avec Bérakha car ceci s’appelle « Sfèk Sféka ».

 Références  Rabbi Yossef Karo z.t.l dans le Choul’han Aroukh Siman 489 Saïf 8, Erekh Hachoul’han Ot 8, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l dans Yabiâ Omer volume 2 section Yoré Déâ Siman 2 Saïf Katan 3 et dans le 4ème volume section Orah Haïm Siman 43 Saïf Katan 3 et dans H’azon Ovadia Halakhot Yom Tov page 238, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Halakhot Séfirat Haômer Saïf 28, Rabbi Israël Isserlein dans Troumat Adechen Siman 37.

Halakha N°2
Dans la formule du « Léchèm Yih'oud » que l'on a l'usage de dire avant de compter le Omer, il est mieux d'omettre la phrase « Kémo Chékatouv BaTorah Ousfartèm Lakh'èm (comme il est écrit dans la Torah vous compterez pour vous), car la Mitsva de compter le Omer n'est plus ordonnée par la Torah, mais elle reste une totale obligation par ordonnance de nos H’akhamim (nos sages).

Références : Rabbi Yossef Karo z.t.l  dans le Choul’han Aroukh,  Ora’h Haïm  Siman  489,Rabbi Ovadia Yossef z.t.l dans Yabiâ Omer volume 3 Orah Haïm Siman 28 aussi dans Yéhavé Daât volume 6 siman 29 aussi dans H’azon Ovadia Halakhot Yom Tov page 215, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Halakhot Séfirat Haômer  Siman 489 Saïf 3, Rav Haï Gaon, Tosfot, Rabbénou Achèr ben Yéhyiel z.t.l. dans le le Roch, l'auteur du Îtour, le Aboudraham, Rabbi Chlomo ben Aderet dans le Rachba, Rabbénou Nissim Gaon z.t.l. dans le Ran, Nossah Habrakhot Chonot Saïf 136.

Hilloulot des Tsadikim
Rabbi Yits’hak Hazan z.t.l de Haïfa
Rabbi Abraham Bitton z.t.l d’Ofakim
Rabbi Ménah’em Mendel z.t.l de Vitebsk
Allumez des bougies Léilouy Nichmatam à la mémoire des Tsadikim

Aphorisme du baal Chem Tov
L’amour que le Baal Chem Tov portait à son prochain défie l’entendement. Son successeur, le Maguid de Mézritch, disait : « Si seulement nous pouvions embrasser le Séfer Torah avec le même amour qu’avait mon maître lorsqu’il embrassait les petits enfants qu’il amenait à l’école lorsqu’il était assistant du professeur. »

Rav Chlomo Atlan J