Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

jeudi 9 mars 2017

Al Hanissim le jour de Pourim


Al Hanissim
Halakha N°1

Le soir ainsi que le jour de Pourim, dans la Amida et dans le Birkat Amazone on intercale le texte "Al Hanissim" " pour les miracles. "
Si à la fin de la Amida, on se rend compte qu'on l'a oublié, on ne recommencera pas.
Si au milieu du Birkat Amazone, on se rend compte qu'on a oublié Al Hanissim, tant que l’on n’a pas récité la bénédiction de « Al Aarets Vé al Hamazone » on pourra insérer le texte de Al Hanissim.

Halakha N°2
Si au milieu du Birkat Amazone, on se rend compte qu'on a oublié Al Hanissim, et que l’on a récité la bénédiction de « Al Aarets Vé al Hamazone » on poursuivra le Birkat Hamazone et on ne sera pas autorisé à dire «Lamédéni Houkékha» dans la bénédiction de « Al Aarets Vé al Hamazone ».
Si au milieu du Birkat Amazone, on se rend compte qu'on a oublié Al Hanissim, on pourra l’insérer dans les Arahaman de cette manière : « Arahaman ou Yaassé imanou Nissim Véniflaot Kémo ChéAssita Laavoténou Bayamim aème Bazémane Azé Bimé Mordekhaï ….etc (ici nous insérons le texte de pourim), ce qui ne sera pas le cas pour la Amida.
Si à la fin du Birkat Amazone, on se rend compte qu'on a oublié Al Hanissim, on ne recommencera pas.

Références Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 593 Saïf 2, Rabbi Moché Isserlas dans le  Rama z.t.l. Siman 187 Saïf 4, 694, 1, Rabbi Israël Méïr HaCohen z.t.l. dans Michna Béroura Siman 695 Saïf Katan 15 et 17, Rabbi Yaâkov Haïm Sofer z.t.l dans le Kaf Hahaïm, sur Ora’h Haïm Siman 695 Ot 32, Rabbi Yossef Haïm z.t.l. dans le Ben Ich Haï Paracha de Tétsavé Saïf 14, Rabbi Chalom Chaârabi z.t.l Nahar Chalom Siman 693 Ot 2, Rabbi Mordékhaï Eliyahou z.t.l. dans Maamar Mordékhaï Ot 3, Rabbi Ovadia Yossef z.t.l. dans Yéhavé Daât volume 5 Siman 49 et dans H’azon Ovadia Halakhot Pourim page 182, Rabbi Yitshak Yossef chlita dans Yalkout Yossef Siman 693 Halakha 2, 

Aphorismes de Rabbi Nahman de Bretslev


Mieux vaut être croyant superstitieux qu’un non-croyant rationaliste.