Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

jeudi 9 mars 2017

Les cinq Mitsvot de Pourim sont :

 Les cinq Mitsvot de Pourim sont :

 Ma’hatsit Hachekel (demi-sicle d'argent)
Les femmes au même titre que les hommes doivent donner, avant Pourim, une somme d'argent en souvenir du demi-sicle d'argent offert au Temple.
En donnant le Ma’hatsit HaChékel il faudra dire « Zékher Lémah'atsit HaChékel »
Il faut donner une somme qui correspond à la valeur de 10 g d'argent pur soi environ 25 Chékel, 5 euro, 6 dollar, Pour les enfants en dessous de 13 ans pour un garçon et en dessous de 12 ans pour une fille, il est suffisant de donner 50 centimes d'euros, 50 Agourot 60 cent par enfant
Une personne dont la situation financière est difficile peut se contenter de donner un demi-Chékel de notre époque.

 La lecture de la Méguila le soir et le matin.
Les femmes sont tenues d'écouter la Méguila, exactement au même titre que les hommes,
Il faut la lire le soir, et la répéter le lendemain, comme il est dit : « Hachem ! Je t'implore le jour même si tu ne me réponds pas, et je ne me tairais pas la nuit. »
On pense se rendre quitte de la Mitsva en écoutant attentivement le texte
Il est strictement interdit de parler durant la lecture de la Méguila, bien sûr, sans s'interrompre par toutes sortes de bavardages. Il est bon de travailler la traduction du texte avant Pourim, car la compréhension du texte aide à rester concentré pendant toute la lecture.

 Michloah' Manot (L'envoi de mets entre voisins)
Le jour et non la nuit
Il est dit dans la Méguilat Esther: « Faire de ces jours, des jours de festin et de joie, et d'échange de mets mutuels, ainsi que des cadeaux aux nécessiteux. »
Il est ramené dans la Guémara: Michloah' Manot (échange de mets) : 2 aliments différents solides ou liquides à au moins 1 personne, (par ex. Gâteau et boisson) consommables immédiatement sans préparation. Le nombre d'envois n'est pas limitatif.
La Mitsva de Michloah' Manot est d'entretenir l'amour entre nous.

 Matanot Laévionim (Cadeaux aux nécessiteux)

Il est dit dans la Méguilat Esther: « Faire de ces jours, des jours de festin et de joie, et d'échange de mets mutuels, ainsi que des cadeaux aux nécessiteux. »
2 cadeaux à au moins 2 nécessiteux.
On peut aussi donner l'argent de Matanot Laévionim à une personne responsable de le distribuer aux nécessiteux mais il faudra le donner uniquement à des administrateurs qui craignent Hachem.

 Michté (Le repas de Pourim)
Il est dit dans la Méguilat Esther: « Faire de ces jours, des jours de festin et de joie, et d'échange de mets mutuels, ainsi que des cadeaux aux nécessiteux. »
On fera le repas de Pourim le jour et non la nuit.

 Références : Guémara Yoma 29a, Guémara Méguila 7a, Guémara Méguila 13b, Guémara Méguila page 17a, Guémara Bava Batra 10b, Méguilat Esther chapitre 9 versets 22, Rabbi Yossef Karo z.t.l. dans le Choul’han Aroukh Siman 694 et 695 et Siman 690 Saïf 4, Rabbi Moché Bar Maïmon (Rambam) z.t.l dans Yad Hah'azaka  Halakhot Méguila chapitre 2 Halakha 5, Rabbi H'aïm Palaggi  z.t.l dans son livre Roua'h H'aïm chapitre 694 note 2, Rabbi Yits’hak Yossef Chlita dans Yalkout Yossef Siman 690 Halakha 8.