Chalom Oubrakha les Amis

Ma photo

Rav Chlomo Atlan Directeur du Beth Hamidrash Otsarenou  

mercredi 8 mars 2017

Ségoula pour le jeûne d'Esther et pour Pourim

Voici la Ségoula pour le jeûne d'Esther et pour Pourim en vidéo :



Vous trouverez ci-après la Ségoula pour le jeûne d’Esther et pour le jour de Pourim en Hébreu, en phonétique et en français. :
Gardez cette Ségoula elle vous servira pour le jeûne d’Esther et pour le jour de Pourim
תהילים פרק כב
לַמְנַצֵּחַ, עַל-אַיֶּלֶת הַשַּׁחַר; מִזְמוֹר לְדָוִד אֵלִי אֵלִי, לָמָה עֲזַבְתָּנִי; רָחוֹק מִישׁוּעָתִי, דִּבְרֵי שַׁאֲגָתִי. אֱלֹהַי--אֶקְרָא יוֹמָם, וְלֹא תַעֲנֶה; וְלַיְלָה, וְלֹא-דֻמִיָּה לִי. וְאַתָּה קָדוֹשׁ-- יוֹשֵׁב, תְּהִלּוֹת יִשְׂרָאֵל. בְּךָ, בָּטְחוּ אֲבֹתֵינוּ; בָּטְחוּ, וַתְּפַלְּטֵמוֹ אֵלֶיךָ זָעֲקוּ וְנִמְלָטוּ; בְּךָ בָטְחוּ וְלֹא-בוֹשׁוּ וְאָנֹכִי תוֹלַעַת וְלֹא-אִישׁ; חֶרְפַּת אָדָם, וּבְזוּי עָם כָּל-רֹאַי, יַלְעִגוּ לִי; יַפְטִירוּ בְשָׂפָה, יָנִיעוּ רֹאשׁ. גֹּל אֶל-יְהוָה יְפַלְּטֵהוּ; יַצִּילֵהוּ, כִּי חָפֵץ בּוֹ
כִּי-אַתָּה גֹחִי מִבָּטֶן; מַבְטִיחִי, עַל-שְׁדֵי אִמִּי עָלֶיךָ, הָשְׁלַכְתִּי מֵרָחֶם; מִבֶּטֶן אִמִּי, אֵלִי אָתָּה אַל-תִּרְחַק מִמֶּנִּי, כִּי-צָרָה קְרוֹבָה: כִּי-אֵין עוֹזֵר. סְבָבוּנִי, פָּרִים רַבִּים; אַבִּירֵי בָשָׁן כִּתְּרוּנִי פָּצוּ עָלַי פִּיהֶם; אַרְיֵה, טֹרֵף וְשֹׁאֵג. כַּמַּיִם נִשְׁפַּכְתִּי-- וְהִתְפָּרְדוּ, כָּל-עַצְמוֹתָי
הָיָה לִבִּי, כַּדּוֹנָג; נָמֵס, בְּתוֹךְ מֵעָי. יָבֵשׁ כַּחֶרֶשׂ, כֹּחִי, וּלְשׁוֹנִי, מֻדְבָּק מַלְקוֹחָי; וְלַעֲפַר-מָוֶת תִּשְׁפְּתֵנִי. כִּי סְבָבוּנִי, כְּלָבִים: עֲדַת מְרֵעִים, הִקִּיפוּנִי; כָּאֲרִי, יָדַי וְרַגְלָי. אֲסַפֵּר כָּל-עַצְמוֹתָי; הֵמָּה יַבִּיטוּ, יִרְאוּ-בִי. יְחַלְּקוּ בְגָדַי לָהֶם; וְעַל-לְבוּשִׁי, יַפִּילוּ גוֹרָל. וְאַתָּה יְהוָה, אַל-תִּרְחָק; אֱיָלוּתִי, לְעֶזְרָתִי חוּשָׁה. הַצִּילָה מֵחֶרֶב נַפְשִׁי; מִיַּד-כֶּלֶב, יְחִידָתִי. הוֹשִׁיעֵנִי, מִפִּי אַרְיֵה; וּמִקַּרְנֵי רֵמִים עֲנִיתָנִי. אֲסַפְּרָה שִׁמְךָ לְאֶחָי; בְּתוֹךְ קָהָל אֲהַלְלֶךָּ. יִרְאֵי יְהוָה, הַלְלוּהוּ-- כָּל-זֶרַע יַעֲקֹב כַּבְּדוּהוּ
וְגוּרוּ מִמֶּנּוּ, כָּל-זֶרַע יִשְׂרָאֵל. כִּי לֹא-בָזָה וְלֹא שִׁקַּץ, עֱנוּת עָנִי-- וְלֹא-הִסְתִּיר פָּנָיו מִמֶּנּוּ
וּבְשַׁוְּעוֹ אֵלָיו שָׁמֵעַ. מֵאִתְּךָ, תְּהִלָּתִי: בְּקָהָל רָב--נְדָרַי אֲשַׁלֵּם, נֶגֶד יְרֵאָיו. יֹאכְלוּ עֲנָוִים, וְיִשְׂבָּעוּ-- יְהַלְלוּ יְהוָה, דֹּרְשָׁיו
יְחִי לְבַבְכֶם לָעַד. יִזְכְּרוּ, וְיָשֻׁבוּ אֶל-יְהוָה- כָּל-אַפְסֵי-אָרֶץ
וְיִשְׁתַּחֲווּ לְפָנֶיךָ, כָּל-מִשְׁפְּחוֹת גּוֹיִם. כִּי לַיהוָה, הַמְּלוּכָה; וּמֹשֵׁל, בַּגּוֹיִם. אָכְלוּ וַיִּשְׁתַּחֲווּ, כָּל-דִּשְׁנֵי-אֶרֶץ-- לְפָנָיו יִכְרְעוּ, כָּל-יוֹרְדֵי עָפָר
וְנַפְשׁוֹ, לֹא חִיָּה. זֶרַע יַעַבְדֶנּוּ; יְסֻפַּר לַאדֹנָי לַדּוֹר. יָבֹאוּ, וְיַגִּידוּ צִדְקָתוֹ: לְעַם נוֹלָד, כִּי עָשָׂה

En phonétique :
Psaume 22
Lamnatséah’ âl ayélèt hachah’ar mizmor lédavid
Éli éli lama âzavtani rah’ok michouâti divré shaaghati
Élohay ékra yomam vélo taâné vélayla vélo doumiya li
Véata Kadosh yochèv téhilot yisraèl
békha batéh’ou avoténou batéh’ou vatéfalétémo
êlékha zaâkou vénimlatou békha batéh’ou vélo bochou
véanokhi tolaât vélo ich h’érpat adam ouvzouy âm
kol roay yalîgou li yaftirou bésafa yaniou roch
gol èl Ado-nay yéfalétéou yatsiléou ki h’afets bo
ki ata goh’i mibatèn mavtih’i âl chédé imi
âlékha hochlakhti mérah’èm mibétèn imi
Éli ata al tirh’ak miméni ki tsara kérova ki èn ôzer
sévavouni parim rabim abiré bachane kitérouni
patsou alay pièm arié torèf véchoèg
kamayim nichpakhti véhitparédou kal âtsmotay aya
libi kadonag namès bétokh méây
yavèch cah’érès coh’i oulchoni moudbak malkoh’ay vélaâfar mavèt tichpéténi
ki sévavouni kélavim âdat méréim hikifouni caari yaday véraglay
asapèr kol âtsmotay héma yabitou yirou bi
yéh’alékou bégaday lahèm veâl lévouchi yapilou goral
véata Adon-ay al-tirh’ak éyalouti léézrati h’oucha
hatsila méh’érèv Nafchi miyad kélèv yéh’idati
hochiéni mipi aryé oumikarné rémim ânitani asapéra chimkha lééh’ay bétokh kahal ahalélékha
yiré Ado-nay halélouhou kol zérâ yaâkov kabédouhou végourou
miménou kol zérâ yisraèl
ki lo baza vélo chikats énout âni vélo histir panav
miménou ouvchavéô élav chaméâ
méitékha téhilati békahal rav nédaray achalèm négèd
yéréav yokhélou ânavim véyisbaou yéhalélou Ado-nay doréchav yéh’i lévavkhèm laâd
yizkérou véyachouvou el Ado-nay col afsé arèts véyichtah’avou
léfanékha col michpéh’ot goyim ki lado-nay haméloukha oumochel bagoyim
akhélou vayichtah’avou col dichné érèts léfanav yikhréou
col yorédé âfar vénafcho lo h’iya
zérâ yaâvdénou yésoupar lado-nay lador
yavoou véyagidou tsidkato léâm nolad ki âsa

En français :
Traduction du Psaumes 22 :
Au chef des chantres. Sur <<Biche de l'aurore>>. Psaume de David.
Mon D-! Mon D-ieu! Pourquoi m'as-tu abandonné, Et t'éloignes-tu sans me secourir, sans écouter mes plaintes? Mon D-! je crie le jour, et tu ne réponds pas; La nuit, je n'ai point de repos. Pourtant tu es le Saint, Tu sièges au milieu des louanges d'Israël. En toi se confiaient nos pères; Ils se confiaient, et tu les délivrais. Ils criaient à toi  et ils étaient sauvés; Ils se confiaient en toi, et ils n'étaient point confus. Et moi, je suis un ver et non un homme, l'opprobre des hommes et le mépris du peuple.
Tous ceux qui me voient se moquent de moi, Ils ouvrent la bouche, secouent la tête:
Recommande-toi à Hachem! Hachem le sauvera, Il le délivrera, puisqu'il l'aime! -
Oui, tu m'as fait sortir du sein maternel, Tu m'as mis en sûreté sur les mamelles de ma mère.
Dès le sein maternel j'ai été sous ta garde, Dès le ventre de ma mère tu as été mon D-. Ne t'éloigne pas de moi quand la détresse est proche, Quand personne ne vient à mon secours!
De nombreux taureaux sont autour de moi, Des taureaux de Bachane m'environnent.
Ils ouvrent contre moi leur gueule, Semblables au lion qui déchire et rugit.
Je suis comme de l'eau qui s'écoule, Et tous mes os se séparent; Mon cœur est comme de la cire, Il se fond dans mes entrailles.
Ma force se dessèche comme l'argile, Et ma langue s'attache à mon palais; Tu me réduis à la poussière de la mort.
Car des chiens m'environnent, Une bande de scélérats rôdent autour de moi, Ils ont percé mes mains et mes pieds.
Je pourrais compter tous mes os. Eux, ils observent, ils me regardent;
Ils se partagent mes vêtements, Ils tirent au sort ma tunique. Et toi, Éternel, ne t'éloigne pas! Toi qui es ma force, viens en hâte à mon secours!
Protège mon âme contre le glaive, Ma vie contre le pouvoir des chiens!
Sauve-moi de la gueule du lion, Délivre-moi des cornes du buffle!
Je publierai ton nom parmi mes frères, Je te célébrerai au milieu de l'assemblée.
Vous qui craignez Hachem, louez-le! Vous tous, postérité de Jacob, glorifiez-le! Tremblez devant lui, vous tous, postérité d'Israël!
Car il n'a ni mépris ni dédain pour les peines du misérable, Et il ne lui cache point sa face; Mais il l'écoute quand il crie à lui.
Tu seras dans la grande assemblée l'objet de mes louanges; J'accomplirai mes vœux en présence de ceux qui te craignent.
Les malheureux mangeront et se rassasieront, Ceux qui cherchent Hachem le célébreront. Que votre cœur vive à toujours!
Toutes les extrémités de la terre penseront à Hachem et se tourneront vers lui; Toutes les familles des nations se prosterneront devant ta face.
Car à Hachem appartient le règne: Il domine sur les nations.
Tous les puissants de la terre mangeront et se prosterneront aussi; Devant lui s'inclineront tous ceux qui descendent dans la poussière, Ceux qui ne peuvent conserver leur vie.
La postérité le servira; On parlera d’Hachem à la génération future.
Quand elle viendra, elle annoncera sa justice, Elle annoncera son œuvre au peuple nouveau-né.